News

Pneu : dérapages lors de la production ?

22 mars 2013

22 mars 2013

Vos pneus ne sont pas toujours produits dans des conditions environnementales et sociales acceptables.

Fabricants : le goût du secret

 

Pour réaliser notre enquête, nous avons d’abord adressé un questionnaire à 12 grandes compagnies représentant 20 marques de pneus. Nous avons ensuite étudié la documentation publiée et interrogé des experts et des actionnaires. Enfin, une équipe s’est rendue en Asie, dans les principaux pays producteurs de caoutchouc naturel, pour étudier les conditions de production dans les plantations. Ce sont ces conditions de travail que dévoile notre vidéo.

Fabricants de pneus peu coopératifs

Disons-le d’emblée : notre enquête sur les conditions dans lesquelles les pneus sont fabriqués s’est heurtée au voile de silence dont les grands fabricants préfèrent entourer leurs activités. C’est la première fois que nous nous sommes confrontés à une telle culture du secret, dans un marché il est vrai extrêmement concurrentiel. C’est ainsi que nous n’avons pas pu visiter des usines de fabricants (la plupart des pneus vendus en Europe y sont également produits), afin de vérifier de visu les conditions de travail et de production. Les 3 seuls producteurs qui avaient accepté le principe d’une telle démarche exigeaient la signature d’un accord de confidentialité, qui aurait évidemment privé notre contrôle de toute substance.
 

Pas de traçabilité pour le caoutchouc

Par ailleurs, aucun fabricant n’a accepté de révéler où il se fournissait en caoutchouc naturel. C’est pourtant une donnée essentielle, sachant que cette matière première représente un peu moins de 20 % du poids d’un pneu. Le caoutchouc est surtout produit en Asie (Thaïlande, Indonésie, Malaisie), dans de grandes plantations comme chez de petits producteurs. Le labeur y est rude, les salaires sont faibles, le travail des enfants n’est pas exceptionnel, et le syndicalisme quasi inexistant. Mais nos enquêteurs ont constaté que, dans l’ensemble, les travailleurs du caoutchouc ne sont pas plus mal lotis que ceux exerçant des activités similaires dans ces pays.
 

Opacité

Aucune des compagnies n’a véritablement joué le jeu de la transparence, et aucune n’obtient donc un score positif à l’issue de notre enquête. Nos conclusions se fondent pour l’essentiel sur les documents que nous avons pu étudier, et sur les questionnaires que les plus coopératifs des producteurs ont bien voulu nous retourner : rapports annuels, processus internes, check-lists, protocoles, déclarations, obligations imposées aux fournisseurs, etc. Sur cette base, les résultats obtenus n’en sont pas moins significatifs. Pirelli, Michelin et, dans une moindre mesure, Bridgestone, se détachent assez nettement de la concurrence. Continental n’a pas collaboré, mais a donné un reporting détaillé. Goodyear est le moins bien placé des majors. Manifestement, ouverture et transparence ne figurent pas au premier plan des priorités du géant américain. 
 


Imprimer Envoyer par e-mail