News

Pneus d'hiver : mieux que les 4 saisons

21 octobre 2011 Archivé
Pneus d'hiver

21 octobre 2011 Archivé

Indispensables en conditions hivernales, les pneus d'hiver n'ont pas de véritable concurrence.

Sur le papier, les pneus 4 saisons sont évidemment la solution idéale : aussi efficaces que leurs rivaux, quelles que soient les conditions atmosphériques. Hélas, le compromis parfait reste encore à créer, même si l’on note des progrès réels ces dernières années.

Un compromis boiteux

Les 6 pneus toutes saisons que nous avons testés sont loin de rivaliser avec les meilleurs modèles de pneus d’hiver. Sur route humide ou sèche, la plupart ont un comportement tout juste passable, et aucun ne mérite une appréciation positive en conditions hivernales. Si leur longévité et leur impact sur la consommation sont assez bons dans l’ensemble, ils pèchent aussi par un bruit de roulement excessif. Dans notre tableau, on constate que, au total, aucun d’eux ne dépasse le score de 50 sur 100. Seuls 2 pneus 4 saisons tirent quelque peu leur épingle du jeu, mais sans approcher les performances des pneus d'hiver "pur jus".

Très bon marché = danger

Dans les deux dimensions testées (175/65 R14 T et 195/65 R15 T), ont trouve quelques pneus, particulièrement bon marché, dont les performances sont insuffisantes, voire carrément dangereuses, particulièrement sur route mouillée et sur le sec. Sur la neige, on note un fort bon résultat d’ensemble dans la catégorie 195/65 R14, où 1 seul modèle mérite une note négative, sanctionnant une adhérence insuffisante. Dans la plus petite dimension, la moitié des pneus offre des performances satisfaisantes. Sur la glace, pas de grandes différences entre les modèles testés, quelle que soit la dimension.

Jusqu'à deux fois plus de km

On note de sérieuses différences de longévité, dans les deux dimensions retenues: du simple au double entre le pneu le plus endurant et celui qui s'use le plus rapidement. Ce n'est pas sans influence sur le coût global. A ce propos, soulignons encore que les pneus sont un facteur important de la consommation d’un véhicule. Dans la plus petite dimension, on note une différence de 5%, soit 0,3 l/100km, entre le pneu le plus économe et le plus énergivore. Dans la dimension supérieure, l’écart est de 6%, soit 0,4 l/100 km, entre le meilleur et le pire. Mais les 6 meilleurs modèles du test se tiennent dans une fourchette de 3%, soit 0,3 l/100 km.  


Imprimer Envoyer par e-mail