Comment nous testons

Comment nous testons les casques de vélo

30 avril 2021

Nous soumettons les casques de vélo aux tests les plus stricts. Parce que votre sécurité et celle de vos enfants est en jeu !

Calcul du risque de blessure

Afin de savoir quelles déformations osseuses du crâne, quels mouvements du cerveau par rapport au crâne et quelle pression dans le cerveau se produisent lors d'un choc et à quelles blessures cela conduit, nous nous basons sur une vaste base de données avec des analyses d'accidents impliquant des cyclistes, des joueurs de football américain, des vététistes, des motocyclistes, etc. Sur cette base, des seuils de tolérance pour différents types de blessures ont été définis dans un modèle numérique de la tête humaine. 

Les différentes parties du modèle numérique de la tête humaine développé par l'Université de Strasbourg.

Cela nous permet de calculer le risque de blessure pour chaque point d'impact, à la fois perpendiculaire et incliné, et sur les surfaces planes et inclinées. Selon la gravité de l'impact, cela peut aller d'une commotion cérébrale, d'un coma, d'une fracture du crâne à des dommages irréversibles au cerveau.
Les pourcentages de risque d'un casque dans les six différentes simulations de chute sont regroupés en un seul facteur de risque global. Plus ce pourcentage est faible, plus le casque est sûr.