Des questions ?
Test-Achats est à vos côtés pour:
- traiter toute plainte ou demande
- tout avis juridique et sur la santé


Pas encore abonné(e) ?
Appelez-nous pour un conseil gratuit (mentionnez le code "conseil") au 02 542 33 00
et découvrez tous les avantages de l'affiliation.

Le monde Test-Achats :
En direct

Jo Cornu déraille

4 février 2015
Jo Cornu déraille

Auditionné, ce 4 février, par la Commission Infrastructure du Parlement sur le nouveau plan de transport SNCB, Jo Cornu a cru bon de mettre en cause la déontologie de Test-Achats, susceptible de "tenir sur un timbre-poste". Nous jugeons ses propos inacceptables et lui demandons des excuses.

Par coïncidence, l’audition du CEO de la SCNB survient au moment où parait notre enquête de satisfaction sur la SNCB dans notre magazine de février.

Selon Jo Cornu, nous aurions trompé les citoyens avec cette étude, influencée par les mauvaises performances de 2013, basée sur des informations dépassées dans le seul but de... "collecter des voix" ?!?

Faute d'excuses publiques de sa part avant le 6 février, nous introduirons une action judiciaire à son encontre. Dans l'intervalle, nous réfutons ses allégations, point par point.

Sur notre déontologie

Depuis sa création, Test-Achats défend les intérêts des consommateurs, la recherche de solutions à leurs problèmes, l’aide dans l’accession à leurs droits. 

Notre mission exige une indépendance absolue : d'un point de vue financier, politique, idéologique, et à l'égard des fabricants et fournisseurs. Nos conseils et prises de position relèvent de notre propre expertise et ne sont conditionnés par aucune pression externe. Plus de 300 collaborateurs, hautement formés et spécialistes dans leur domaine, y contribuent selon des méthodes éprouvées, transparentes et constamment réévaluées.

Sur la collecte de « voix »

A défaut de toute affiliation politique de l’association, cette affirmation n’a aucun sens. Si le but est, ici, de critiquer les abonnements, c’est d’autant plus mal avisé qu’ils constituent notre unique source de revenu et garantissent précisément notre indépendance.

Sur notre enquête

A aucun moment, dans notre magazine de février 2015, une confusion n’est possible entre ancien et nouveau plans de transport SNCB.

  • Nous indiquons clairement que l’enquête a été menée entre mars et mai 2014.
  • Nous mentionnons, par ailleurs, explicitement « le nouveau plan de transport en vigueur depuis mi-décembre 2014 » et saluons le fait qu’il bénéficie à certains voyageurs (trains mieux répartis, desserte de l’aéroport de Bruxelles-National renforcée) hélas au détriment d’autres, impactés par la suppression de premiers et derniers trains de la journée. 
  • Nous annonçons un prochain point, dans notre édition de juin 2015, sur la satisfaction des navetteurs dans le cadre du nouveau plan de transport. En invitant ceux qui le souhaitent à répondre à notre questionnaire en ligne.
Précisons encore que l’enquête publiée portait sur de nombreux autres aspects que la ponctualité, pour lesquels le nouveau plan de transport n’a absolument rien changé  (ex : la procédure d’indemnisation, la compétence du médiateur pour les voyages ferroviaires, la gestion des plaintes ou encore les parkings à proximité des gares).


Les propos de Jo Cornu sont inacceptables.



?

Besoin d'aide?

Pour toute question
ou conseil

 02 542 35 55

lu-ve 9h à 12h30 | 13h à 17h (ve jusqu'à 16h)

Réagissez à cette information