Traitée par Test-Achats

D'IETEREN S.A. Rue du Mail 50, BRUXELLES


Cette plainte est Publique

  • M. D. A D'IETEREN S.A.

    Dr Marc Delforge Rue des Hêtres 7 6120 Nalinnes Tel : +3271304860 Couriel : marc.delforge@skynet.be D'Ieteren Service commercial J'ai fait l'acquisition d'un Amarok acheté neuf en novembre 2017 (WV1ZZZ2HZJH001199) auprès de la société Mazuin de Fosse-la-ville. Le véhicule a actuellement un peu plus de 20.000 kms. J'ai un souci principal récurrent de niveau d’huile qui augmente (du gasoil passerait dans l’huile) . Ce problème est apparu en juillet 2017 (en vacances en France) et a fait l'objet, gracieusement, d'une correction de niveau dans l'agence VW de Auch. Le véhicule a ensuite été présenté à de multiples reprises (voir vos fiches, mais au moins cinq fois) dans l'agence VW Mazuin de Nalinnes. Parmi les explications données du gasoil se retrouverait dans le carter d'huile, faisant ainsi monter le niveau. Cette addition de gasoil n'a certainement pas les qualités lubrifiantes que l'huile moteur, et est décrite comme potentiellement délétère pour les différents organes du moteur et du turbo. A la lecture de forums le problème semble connu en haut lieu et aurait fait l’objet d’une note interne chez VW. A ce stade, je manifeste donc un franc mécontentement vis à vis d'une marque, d'un véhicule, d'un service après-vente dont on devrait n'attendre que des louanges au vu de sa réputation. Faut-il évoquer le désagrément de ces multiples déplacements au garage, du nombres d'heures perdues dans ces trajets, de la carence de véhicule durant ces fréquentes immobilisations, et, in fine, d'un doute planant quant à la fiabilité de l'outil, »il fait le job... » Pour votre information, ce véhicule a aussi présenté des problèmes au niveau des deux rétroviseurs rabattables qui ont eux aussi fait l'objet de plus de quatre retours chez le concessionnaire pour enfin en changer. Egalement des soucis de capteurs de recul non encore tout à fait réglés ont fait l(objet de plusieurs retours avec remplacement et/ou « adaptation », toujours est-il qu'en période hivernale, à nouveau, ces capteurs enclenchent de manière aléatoire et intempestive. Je souhaite donc de manière impérative 1) que le problème soit définitivement résolu en appliquant le remède (connu?) approprié. 2) que la garantie moteur soit prolongée d'au moins deux ans à daté de la dernière réparation. 3) que les capteurs de recul soient tout-à-fait opérationnels. Dr Marc Delforge Nalinnes le 28/01/2019 PS : ce courrier pourra faire l'objet d'un distribution aux organes potentiellement sensibles (forums, revue des consommateurs, assurance ...)

    Description de la plainte

    Dr Marc Delforge Rue des Hêtres 7 6120 Nalinnes Tel : +3271304860 Couriel : marc.delforge@skynet.be D'Ieteren Service commercial J'ai fait l'acquisition d'un Amarok acheté neuf en novembre 2017 (WV1ZZZ2HZJH001199) auprès de la société Mazuin de Fosse-la-ville. Le véhicule a actuellement un peu plus de 20.000 kms. J'ai un souci principal récurrent de niveau d’huile qui augmente (du gasoil passerait dans l’huile) . Ce problème est apparu en juillet 2017 (en vacances en France) et a fait l'objet, gracieusement, d'une correction de niveau dans l'agence VW de Auch. Le véhicule a ensuite été présenté à de multiples reprises (voir vos fiches, mais au moins cinq fois) dans l'agence VW Mazuin de Nalinnes. Parmi les explications données du gasoil se retrouverait dans le carter d'huile, faisant ainsi monter le niveau. Cette addition de gasoil n'a certainement pas les qualités lubrifiantes que l'huile moteur, et est décrite comme potentiellement délétère pour les différents organes du moteur et du turbo. A la lecture de forums le problème semble connu en haut lieu et aurait fait l’objet d’une note interne chez VW. A ce stade, je manifeste donc un franc mécontentement vis à vis d'une marque, d'un véhicule, d'un service après-vente dont on devrait n'attendre que des louanges au vu de sa réputation. Faut-il évoquer le désagrément de ces multiples déplacements au garage, du nombres d'heures perdues dans ces trajets, de la carence de véhicule durant ces fréquentes immobilisations, et, in fine, d'un doute planant quant à la fiabilité de l'outil, »il fait le job... » Pour votre information, ce véhicule a aussi présenté des problèmes au niveau des deux rétroviseurs rabattables qui ont eux aussi fait l'objet de plus de quatre retours chez le concessionnaire pour enfin en changer. Egalement des soucis de capteurs de recul non encore tout à fait réglés ont fait l(objet de plusieurs retours avec remplacement et/ou « adaptation », toujours est-il qu'en période hivernale, à nouveau, ces capteurs enclenchent de manière aléatoire et intempestive. Je souhaite donc de manière impérative 1) que le problème soit définitivement résolu en appliquant le remède (connu?) approprié. 2) que la garantie moteur soit prolongée d'au moins deux ans à daté de la dernière réparation. 3) que les capteurs de recul soient tout-à-fait opérationnels. Dr Marc Delforge Nalinnes le 28/01/2019 PS : ce courrier pourra faire l'objet d'un distribution aux organes potentiellement sensibles (forums, revue des consommateurs, assurance ...)

    Solution souhaitée

    Je souhaite donc de manière impérative 1) que le problème soit définitivement résolu en appliquant le remède (connu?) approprié. 2) que la garantie moteur soit prolongée d'au moins deux ans à daté de la dernière réparation. 3) que les capteurs de recul soient tout-à-fait opérationnels.

    Documents joints
    • Pièce de justification
  • Envoyé à Test-Achats 18 février 2019
  • Message privé

Besoin d'aide ?

Appelez le 02 542 35 89

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h à 17h (vendredi jusque 16h)