Non-remplacement de notre taque à induction griffée lors du placement de notre cuisine

EGGO Rue Léon François 6-8, BOIS-DE-VILLERS


Cette plainte est Publique

  • F. G. A EGGO

    Nous sommes confronté à une société de mauvaise foi, qui nous a fait perdre des dizaines d'heures et refuse d'assurer ses obligations. Les faits peuvent être résumés comme suit : Le 3-4-2018 2018, nous commandons une cuisine chez Eggo et payons l'acompte (2369 EUR). Eggo demande un paiement complémentaire versé le 09-05-2018 (2369 EUR) et exige fin juin 2018 le paiement du solde (11177,89 EUR), sous la menace qu’à défaut de paiement de ce solde, la cuisine ne serait pas livrée. Nous faisons ce paiement fin juin 2018 car l’installation était prévue la semaine du 09-07-2018. Les travaux débutent le 09-07-2018 et s’achèvent le 12-07-2018. Aucun document de réception contradictoire n’est signé le 12-7-2018 car nous ne sommes pas présents lorsque le placeur quitte le chantier. Le 13-07-2018 (soit le lendemain du placement), nous adressons un mail à Eggo reprenant d’innombrables malfaçons parmi lesquelles nous mentionnons : « la taque de cuisson présente plusieurs griffes. » Eggo nous répond le 13-07-2018 qu’ils sont désolés et qu’il faut voir cela avec leur contrôleur qualité. Nous avons alors des contacts avec un contrôleur qualité qui annonce par mail du 18-07-2018 la commande des pièces nécessaires aux multiples malfaçons et la réalisation des travaux correctifs. Il annonce un délai de 5 semaines d’attente. Finalement, ce n’est que le 07-09-2018 que des travaux correctifs sont effectués (et ce n’est qu’à partir de ce moment que nous avons pu commencer à utiliser partiellement notre cuisine). Dans le document qui nous est soumis pour signature le 07-09-2018, nous parlons du fait que nous demandons le remplacement convenu de notre taque griffée car le technicien ne l’avait pas encore effectué). Le 09-09-2018, nous adressons un mail à EGGO à ce propos. En outre, dans un mail du 10-09-2018, nous mentionnons explicitement : « La taque à induction griffée n’a pas été remplacée. C’était pourtant un point convenu avec le responsable qualité. ». Une visite de contrôle par Eggo a lieu en date du 26-10-2018. Sur le document, le contrôleur qualité Eggo mentionne explicitement (notamment) : « pièce à commander=taque ; travaux à planifier=changer taque ». Nous avons encore insisté sur ce point par mail du 20-11-2018. Des travaux correctifs ont eu lieu le 11-01-2019 et le 22-02-2019 (soit plus de 8 mois après le placement….). Systématiquement, nous avons mentionné sur les documents de réception des travaux correctifs que notre taque à induction devait encore être remplacée et que la cuisine ne pouvait être réceptionnée en l’état. Jamais Eggo n’avait contredit le fait que notre taque griffée devait être remplacée. Et puis, soudainement, à la faveur de notre dernier rappel par mail du 05-06-2019, Eggo nous répond par mail du 07-06-2019 avec une totale mauvaise foi que : « Concernant la plaque de cuisson, mon manager vous a pourtant signalé lors de son passage chez vous que celle-ci ne serait pas remplacé car elle n'est pas de la responsabilité d'EGGO. » . Nous contestons formellement cette allégation. L’intégralité de notre dossier reposant sur des pièces rédigées in tempore non suspecto démontre le contraire. Ces pièces, dont certaines émanent de la main du responsable qualité d’Eggo, n’ont jamais été contestées ni protestées. Jamais ce manager ne nous a dit que la taque ne serait pas remplacée. En outre, il est complètement surréaliste de prétendre que « la taque n’est pas de la responsabilité d’EGGO » (on ne voit d’ailleurs pas très bien ce que cela veut dire : c’est évidemment EGGO qui a nous a commercialisé cette taque de cuisson AEG. Cette taque a été signalée griffée dès le lendemain du placement (mail du 13-07-2018) et, d’ailleurs, le contrôleur qualité reconfirme dans son rapport du 26-10-2018 qu’elle doit être commandée et remplacée. Nous voulons le remboursement/remplacement de cette taque. En outre, merci à Test Achats d’entreprendre toute démarche utile pour être dédommagé pour les innombrables heures de travail perdues par mon épouse (médecin) Merci et bien à vous

    Description de la plainte

    Nous sommes confronté à une société de mauvaise foi, qui nous a fait perdre des dizaines d'heures et refuse d'assurer ses obligations. Les faits peuvent être résumés comme suit : Le 3-4-2018 2018, nous commandons une cuisine chez Eggo et payons l'acompte (2369 EUR). Eggo demande un paiement complémentaire versé le 09-05-2018 (2369 EUR) et exige fin juin 2018 le paiement du solde (11177,89 EUR), sous la menace qu’à défaut de paiement de ce solde, la cuisine ne serait pas livrée. Nous faisons ce paiement fin juin 2018 car l’installation était prévue la semaine du 09-07-2018. Les travaux débutent le 09-07-2018 et s’achèvent le 12-07-2018. Aucun document de réception contradictoire n’est signé le 12-7-2018 car nous ne sommes pas présents lorsque le placeur quitte le chantier. Le 13-07-2018 (soit le lendemain du placement), nous adressons un mail à Eggo reprenant d’innombrables malfaçons parmi lesquelles nous mentionnons : « la taque de cuisson présente plusieurs griffes. » Eggo nous répond le 13-07-2018 qu’ils sont désolés et qu’il faut voir cela avec leur contrôleur qualité. Nous avons alors des contacts avec un contrôleur qualité qui annonce par mail du 18-07-2018 la commande des pièces nécessaires aux multiples malfaçons et la réalisation des travaux correctifs. Il annonce un délai de 5 semaines d’attente. Finalement, ce n’est que le 07-09-2018 que des travaux correctifs sont effectués (et ce n’est qu’à partir de ce moment que nous avons pu commencer à utiliser partiellement notre cuisine). Dans le document qui nous est soumis pour signature le 07-09-2018, nous parlons du fait que nous demandons le remplacement convenu de notre taque griffée car le technicien ne l’avait pas encore effectué). Le 09-09-2018, nous adressons un mail à EGGO à ce propos. En outre, dans un mail du 10-09-2018, nous mentionnons explicitement : « La taque à induction griffée n’a pas été remplacée. C’était pourtant un point convenu avec le responsable qualité. ». Une visite de contrôle par Eggo a lieu en date du 26-10-2018. Sur le document, le contrôleur qualité Eggo mentionne explicitement (notamment) : « pièce à commander=taque ; travaux à planifier=changer taque ». Nous avons encore insisté sur ce point par mail du 20-11-2018. Des travaux correctifs ont eu lieu le 11-01-2019 et le 22-02-2019 (soit plus de 8 mois après le placement….). Systématiquement, nous avons mentionné sur les documents de réception des travaux correctifs que notre taque à induction devait encore être remplacée et que la cuisine ne pouvait être réceptionnée en l’état. Jamais Eggo n’avait contredit le fait que notre taque griffée devait être remplacée. Et puis, soudainement, à la faveur de notre dernier rappel par mail du 05-06-2019, Eggo nous répond par mail du 07-06-2019 avec une totale mauvaise foi que : « Concernant la plaque de cuisson, mon manager vous a pourtant signalé lors de son passage chez vous que celle-ci ne serait pas remplacé car elle n'est pas de la responsabilité d'EGGO. » . Nous contestons formellement cette allégation. L’intégralité de notre dossier reposant sur des pièces rédigées in tempore non suspecto démontre le contraire. Ces pièces, dont certaines émanent de la main du responsable qualité d’Eggo, n’ont jamais été contestées ni protestées. Jamais ce manager ne nous a dit que la taque ne serait pas remplacée. En outre, il est complètement surréaliste de prétendre que « la taque n’est pas de la responsabilité d’EGGO » (on ne voit d’ailleurs pas très bien ce que cela veut dire : c’est évidemment EGGO qui a nous a commercialisé cette taque de cuisson AEG. Cette taque a été signalée griffée dès le lendemain du placement (mail du 13-07-2018) et, d’ailleurs, le contrôleur qualité reconfirme dans son rapport du 26-10-2018 qu’elle doit être commandée et remplacée. Nous voulons le remboursement/remplacement de cette taque. En outre, merci à Test Achats d’entreprendre toute démarche utile pour être dédommagé pour les innombrables heures de travail perdues par mon épouse (médecin) Merci et bien à vous

    Solution souhaitée

    Remboursement: € 1447,99

    Dommages et intérêts

    Remplacement

    Documents joints
    Pas de pièce jointe

Besoin d'aide ?

Appelez le 02 542 35 89

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h à 17h (vendredi jusque 16h)