Problème de remboursement Dento+

Mutualité Chrétienne


Cette plainte est Publique

  • S. R. A Mutualité Chrétienne

    Bonjour, Nous sommes 2, affiliées depuis le 01/07/2016 à l'assurance Dento+ de la mutualité chrétienne. Nous avons donc passé notre stage et les 2 années avec plafond de remboursement et avions droit au remboursement maximum de 1000 €. Au début de cette année (2019), un mail est arrivé dans la boite mail de ma compagne lui demandant de payer la cotisation mensuelle. Elle était à ce moment à l'étranger et ne l'a pas ouvert et donc pas lu. En rentrant de l'étranger nous avons reçu un avis de recommandé mais le délais pour aller le chercher à la poste était dépassé, nous n'avons donc pas pu aller le chercher ni savoir qui l'avait envoyé. Recommandé qui venait de la mutuelle nous enjoignant, je suppose, une dernière fois de payer notre cotisation. Ensuite nous avons reçu le 9/04/2019 une lettre de radiation de cette assurance. Suite à cela je me suis immédiatement mis en ordre, payé ce qu'il fallait et réinscrite à cette assurance Dento+. Il faut dire que j'étais en train de me faire placer un implant et donc ça ne m'arrangeait pas du tout de n'avoir plus d'assurance "dents". A la mutuelle, ils m'ont donc dit lors de ma réinscription que je n'aurais plus de "stage" à effectuer mais ce que j'ai appris après c'est que les 2 premières années avec plafond de remboursement étaient à nouveau d'application. Peuvent-ils donc, alors qu'ils n'ont aucune preuve que nous avons pris connaissance de cette résiliation (pas de preuve quant à la lecture du mail et pas de preuve comme quoi nous avons reçu le recommandé) prendre les mesures de résiliation de notre assurance ? Merci d'avance pour votre réponse

    Description de la plainte

    Bonjour, Nous sommes 2, affiliées depuis le 01/07/2016 à l'assurance Dento+ de la mutualité chrétienne. Nous avons donc passé notre stage et les 2 années avec plafond de remboursement et avions droit au remboursement maximum de 1000 €. Au début de cette année (2019), un mail est arrivé dans la boite mail de ma compagne lui demandant de payer la cotisation mensuelle. Elle était à ce moment à l'étranger et ne l'a pas ouvert et donc pas lu. En rentrant de l'étranger nous avons reçu un avis de recommandé mais le délais pour aller le chercher à la poste était dépassé, nous n'avons donc pas pu aller le chercher ni savoir qui l'avait envoyé. Recommandé qui venait de la mutuelle nous enjoignant, je suppose, une dernière fois de payer notre cotisation. Ensuite nous avons reçu le 9/04/2019 une lettre de radiation de cette assurance. Suite à cela je me suis immédiatement mis en ordre, payé ce qu'il fallait et réinscrite à cette assurance Dento+. Il faut dire que j'étais en train de me faire placer un implant et donc ça ne m'arrangeait pas du tout de n'avoir plus d'assurance "dents". A la mutuelle, ils m'ont donc dit lors de ma réinscription que je n'aurais plus de "stage" à effectuer mais ce que j'ai appris après c'est que les 2 premières années avec plafond de remboursement étaient à nouveau d'application. Peuvent-ils donc, alors qu'ils n'ont aucune preuve que nous avons pris connaissance de cette résiliation (pas de preuve quant à la lecture du mail et pas de preuve comme quoi nous avons reçu le recommandé) prendre les mesures de résiliation de notre assurance ? Merci d'avance pour votre réponse

    Solution souhaitée

    Dommages et intérêts

    abandon des plafonds de remboursement des 2 premières années.

    Documents joints
    Pas de pièce jointe

Besoin d'aide ?

Appelez le 02 542 35 89

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h à 17h (vendredi jusque 16h)