Séjour ski Serre-Chevalier annulé par le CLUB MED (ordre du gouvernement - coronavirus)

Plainte clôturée Non résolue

CLUB MED Hopland 3-5, ANVERS


Cette plainte est Publique

  • C. T. A CLUB MED

    Chère Madame, Cher Monsieur, Tout d'abord, je vous remercie pour l'attention et l'aide apportées sur ce dossier. Le mercredi 11/03, le gouvernement français a annoncé la fermeture des crèches sur l'ensemble du territoire. J'ai de suite contacté le Club Med (Serre-Chevalier) où je devais me rendre pour skier avec ma fille de 3 ans du 5 au 12 avril 2020. Pour info, je suis maman célibataire et je partais seule avec elle, d'où l'important d'avoir la crèche. Je lui avais également pris le stage d'initiation à la glisse. Ce dernier devait absolument être combiné avec la crèche du Club Med. Coût : 600 euros en plus pour l'encadrement et le stage de ski pour la fille de 3 ans ! Une fois l'annonce de la fermeture des crèches en France, je prends contact avec le Club Med, précisant les conditions exceptionnelles actuelles liées au coronavirus et demandant un remboursement. Le vendredi 13/03, ils me disent que je vais être remboursée, et me proposent tout de même de partir au Maroc, la dernière semaine d'août en remplacement, ce qui ne me convient pas. Je refuse. Le samedi 14/03, ces derniers reprennent contact avec moi et ils m'expliquent qu'ils ont mis à en place une sorte de "garderie" à Serre-Chevalier pour que les parents puissent skier et que je peux donc partir en toute quiétude … Ce que trouve aberrant, étant donné les ordres du gouvernement de rester chez soi et de limiter les contacts. J'ai d'ailleurs gardé le message vocal du GM expliquant la garderie mise en place. Je refuse donc. C'est ici que les ennuis commencent. Le samedi soir (14/03), ils m'expliquent clairement qu'ils ne peuvent pas me rembourser, qu'ils sont face à des conditions exceptionnelles, et me proposent un bon à valoir à utiliser avant le 30/04/2021, ce que je refuse également par téléphone et par écrit. Je leur explique que alors que : - Je suis maman célibataire et le Club Med, cette année, était une exception, étant indisponible aux dates proposées par mes amis. J'ai l'habitude de partir au ski avec mes amis. Etant seule, cette année, je n'ai eu d'autres choix que de m'orienter vers le service du Club Med, réputé pour son excellent encadrement au niveau des enfants. - Financièrement, il m'est impossible de partir en été, les prix s'envolent au CM. - Je devais partir cette année, sans ma fille, du 26 au 29 mars, à Verbier en Suisse. L'hôtel m'a spontanément appelé et a annulé mon séjour. Je suis remboursée intégralement. - Le code du Tourisme signale que le client doit être remboursé pour des raisons exceptionnelles, ce qui est le cas ! Je suis réellement déçue par le Club Med. J'espère que vous allez pouvoir m'aider. Je ne compte réellement pas en rester là et je présume que d'autres clients sont dans mon cas ! Avocat, pétition, presse, … Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour dénoncer cette situation. Je vous remercie pour votre suivi et vous souhaite une bonne journée. Cordialement, CT

    Description de la plainte

    Chère Madame, Cher Monsieur, Tout d'abord, je vous remercie pour l'attention et l'aide apportées sur ce dossier. Le mercredi 11/03, le gouvernement français a annoncé la fermeture des crèches sur l'ensemble du territoire. J'ai de suite contacté le Club Med (Serre-Chevalier) où je devais me rendre pour skier avec ma fille de 3 ans du 5 au 12 avril 2020. Pour info, je suis maman célibataire et je partais seule avec elle, d'où l'important d'avoir la crèche. Je lui avais également pris le stage d'initiation à la glisse. Ce dernier devait absolument être combiné avec la crèche du Club Med. Coût : 600 euros en plus pour l'encadrement et le stage de ski pour la fille de 3 ans ! Une fois l'annonce de la fermeture des crèches en France, je prends contact avec le Club Med, précisant les conditions exceptionnelles actuelles liées au coronavirus et demandant un remboursement. Le vendredi 13/03, ils me disent que je vais être remboursée, et me proposent tout de même de partir au Maroc, la dernière semaine d'août en remplacement, ce qui ne me convient pas. Je refuse. Le samedi 14/03, ces derniers reprennent contact avec moi et ils m'expliquent qu'ils ont mis à en place une sorte de "garderie" à Serre-Chevalier pour que les parents puissent skier et que je peux donc partir en toute quiétude … Ce que trouve aberrant, étant donné les ordres du gouvernement de rester chez soi et de limiter les contacts. J'ai d'ailleurs gardé le message vocal du GM expliquant la garderie mise en place. Je refuse donc. C'est ici que les ennuis commencent. Le samedi soir (14/03), ils m'expliquent clairement qu'ils ne peuvent pas me rembourser, qu'ils sont face à des conditions exceptionnelles, et me proposent un bon à valoir à utiliser avant le 30/04/2021, ce que je refuse également par téléphone et par écrit. Je leur explique que alors que : - Je suis maman célibataire et le Club Med, cette année, était une exception, étant indisponible aux dates proposées par mes amis. J'ai l'habitude de partir au ski avec mes amis. Etant seule, cette année, je n'ai eu d'autres choix que de m'orienter vers le service du Club Med, réputé pour son excellent encadrement au niveau des enfants. - Financièrement, il m'est impossible de partir en été, les prix s'envolent au CM. - Je devais partir cette année, sans ma fille, du 26 au 29 mars, à Verbier en Suisse. L'hôtel m'a spontanément appelé et a annulé mon séjour. Je suis remboursée intégralement. - Le code du Tourisme signale que le client doit être remboursé pour des raisons exceptionnelles, ce qui est le cas ! Je suis réellement déçue par le Club Med. J'espère que vous allez pouvoir m'aider. Je ne compte réellement pas en rester là et je présume que d'autres clients sont dans mon cas ! Avocat, pétition, presse, … Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour dénoncer cette situation. Je vous remercie pour votre suivi et vous souhaite une bonne journée. Cordialement, CT

    Solution souhaitée

    Remboursement: € 2060,00

Besoin d'aide ?

Appelez le 02 542 35 89

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h à 17h (vendredi jusque 16h)