Retour

Problème de remboursement Sunweb

SUNWEB GROUP BELGIUM Brusselstraat 59, ANTWERPEN
Plainte clôturée Non résolue

Cette plainte est publique

Votre plainte :

P. W.

à: SUNWEB GROUP BELGIUM

26-11-2020

Le 18/01/2020, j'ai un réservé un voyage pour deux personnes pour le Portugal chez Sunweb (via Neckermann). Nous devions partir le 09/05/2020 pour 8 jours. Pour cause COVID19, le voyage a été annulé. Sunweb nous a proposé un bon que nous avons refusé et nous avons exigé le remboursement. Ils ont refusé le remboursement, et nous devons attendre mai 2021 pour être remboursé. Somme réclamée: 1772,25€ Réponse de leur avocat: "Nous vous avons offert un bon d’achat relatif au coronavirus, couvert par le fonds de garantie SGR (Stichting Garantiefonds Reisgelden), sur la destination Sunweb de votre choix, à la date de votre choix. Si vous n'utilisez pas ce bon, vous récupérerez les sommes que vous avez versées avant la fin de cette année. Votre droit au remboursement des sommes versées demeure donc, mais elles seront remboursées à une date ultérieure. En d'autres termes, il s'agit d'un report de voyage et non d'une annulation de voyage. Malheureusement, à la lecture de votre écrit, nous constatons que vous refusez toujours le bon d’achat et exigez le remboursement des sommes que vous avez versées sous 14 jours. Vous êtes, en effet, en droit de refuser le bon d’achat que nous vous proposons. Dans ce cas, nous vous rembourserons les sommes versées dans les plus brefs délais, et en tous les cas dans les 12 mois. Selon nous, dans les circonstances actuelles, vous ne pouvez pas prétendre à un remboursement sous 14 jours. Nous nous en expliquons ci-dessous dans ce courrier. Nous vous signalons également que l'acceptation du bon présente un certain nombre d'avantages significatifs sur lesquels nous reviendrons plus bas. Conséquences de la crise du coronavirus sur le droit au remboursement sous 14 jours : La pandémie du Covid-19 a provoqué une paralysie à l’échelle planétaire. Et de tous les principaux secteurs de l’économie, c’est le tourisme qui est le plus durement touché. En raison de cette crise, nous avons été contraints de résilier le contrat de voyage à forfait que nous avons formé ensemble. Pour ce faire, nous nous sommes appuyés sur l'article 12 de la directive relative aux voyages à forfait, qui permet au voyagiste de résilier le contrat de voyage à forfait s'il est dans l’incapacité de l'exécuter en raison de circonstances inévitables et extraordinaires. Il est évident que la pandémie du Covid-19 peut être considérée comme une circonstance inévitable et extraordinaire. Naturellement, nous sommes parfaitement conscients que l'article 12 de la directive relative aux voyages à forfait stipule qu'en raison de la résiliation du contrat de voyage à forfait, le voyagiste doit rembourser au client les sommes qu’il a versées dans les 14 jours. Cependant, cette obligation doit être interprétée à la lumière de l'objectif de la directive sur les voyages à forfait, qui est de : "contribuer au bon fonctionnement du marché intérieur et à la réalisation du niveau de protection des consommateurs le plus élevé et le plus uniforme" (Cf. : 51 Directive sur les voyages à forfait). À notre avis, il serait contraire à cet objectif de l’interpréter de telle manière que, dans les circonstances actuelles, les voyagistes seraient tenus de rembourser les sommes versées dans les 14 jours si le voyageur choisit de ne pas accepter le bon d’achat. Étant donné qu'il y a actuellement un grand nombre d'annulations, les voyagistes sont généralement placés dans l’incapacité de recouvrer (du moins pas directement) les coûts qu'ils ont déjà engagés auprès de leurs sous-traitants, et notamment des compagnies aériennes et des établissement hôteliers à destination. Concomitamment, les voyagistes subissent une baisse drastique des prises de commandes. Dès lors, il pèse sur eux un risque fort de tension sur leur trésorerie et par la suite de défaillance. Cela signifie qu'il y a un risque considérable que les voyageurs ne soient plus du tout remboursés, et soient contraints de rejoindre la file d’attente des créanciers. Il est donc dans l'intérêt du voyageur d’accepter le remboursement sur une période plus longue afin éviter que cela ne se produise. Finalement, cette mesure protège aussi bien le marché intérieur que le voyageur. Ajoutons que si de nombreux voyagistes font faillite, il y aura moins de concurrence sur le marché, ce qui signifie qu'il y aura moins d'offres de voyages et que les voyageurs paieront généralement un prix plus élevé pour leurs vacances......" Depuis, lettre morte ! D'avance, merci pour votre aide Patric Wilmart

Solution souhaitée

  • Remboursement: € 1772,25

Messages (1)

SUNWEB GROUP BELGIUM

à: P. W.

26-11-2020

Bonjour,Nous vous remercions pour votre mail. Sachez que celui-ci est en cours de traitement et que vous recevrez une réponse de nos services sous 48 heures jours ouvrés par mail. La référence de cet email est 3465149.En cas de réclamation, ce dernier doit etre fait par lettre recommandée avec accusé de réception comme l'indique nos conditions et sera traitée sous 30 jours.Afin de maintenir nos délais de traitement, merci de ne pas renouveler votre demande par téléphone ou mail, excepté pour de nouvelles informations ou de nouvelles pièces à nous communiquer.Nous vous remercions de votre compréhension et de votre confiance. Bien Cordialement, L'équipe Sunweb Rejoignez-nous sur Facebook !5 Avenue de la République, 75 011 Paris - France Cet email a été envoyé depuis une adresse automatique. Merci de ne pas y répondre. Nous ne recevrons pas votre email et ne pourrons traiter votre demande. Pour toute autre question concernant votre email en cours de traitement, merci de nous contacter à nouveau en stipulant la référence de votre email.