Retour

Barres de toit de Renault Clio non restituées

RENAULT Pleinlaan 21, BRUSSEL
Plainte clôturée Résolue

Cette plainte est publique

Votre plainte :

E. D.

à: RENAULT

09-12-2020

Bonjour. Il y a plus ou moins 1 an nous avons acheté une Renault Capture à votre showrow de Cuesmes. L'achat était combiné à la reprise de notre ancienne Renault Clio. Au moment de retirer la Renault Capture, nous avons déposé notre Renault Clio avec des barres de toit. Le jour de la remise de la Clio, de retour chez moi, j'ai constaté que j'avais oublié de reprendre les barres de toit. Je l'ai directement signalé à votre votre collaboratrice qui m'a proposé de les faire enlever par le service technique, que je n'avais pas à m'en faire. J'ai trouvé la proposition très intéressante et la démarche très serviable de sa part. Je suis donc repartie chez moi l'esprit tranquille. Quelque jours plus tard, j'ai reçu plusieurs coups de fil car il manquait le papier de la DIV. Ce papier manquant, nous avons due le refaire à plusieurs reprises. J'ai donc eu l'occasion de revoir votre collaboratrice à plusieurs reprises suite à mes déplacements, même un soir, pour l'annecdote, car je suis infirmière avec des horaires variables. Dans mes souvenirs et ceeux de mon mari, la voiture a été vendue en février. Le Covid et arrivé en mars. Donc, confinement oblige, je n'ai jamais été retirer les barres de toit. Durant le confinement, et jusqu'à mon déplacement aujourd'hui, j'ai tenté des relances par téléphone. Je suis soit tombée sur des répondeurs, soit sur des personnes n'étant pas au courant de la situation. Et je n'ai jamais pu contacter la personne avec qui je m'étais entendue auparavant. Le temps passant, arrive le moment de faire l'entretien de la voiture. Lors de la prise de rendez-vous, j'en ai profité pour envoyer un mail et réclamer l'accoudoir central et les barres de toit. Aujourd'hui, en récupèrant la voiture après entretient, impossible de récupérer les barres. J'en parle donc à votre collaboratrice qui me msignale que comme je n'avais pas ramené les clés pour les barres, la Clio a été vendue avec lesdites barres. Avant ce jour, jamais les clés n'ont été évoquées et jamais on ne me les a réclamées. Quand j'ai expliqué cela à votre collaboratrice, elle m'a répondu que c'était à moi de ramener les clefs, et que comme je ne l'avais pas fait, la voiture a été vendue en l'état. Je reste donc très étonnée de savoir que durant les jours et semaines où nous nous sommes vues et entendues au téléphone, on aurait pu m'avertir pour clefs. De plus, je pars du principe que lorsqu'on s'engage pour un travail, si celui-ci n'est pas fait, on aurait au moins pu avoir la courtoisie de m'avertir et de ne pas me mettre devnt le fait accompli. Aujourd'hui, me considérer comme la responsable de cette situation me met particulièrement en colère. J'attends un geste de votre part. Cordialement

Solution souhaitée

  • Remboursement: € 70,00