TEC Avenue Gouverneur Bovesse, 96, NAMUR (Jambes)
Plainte clôturée Résolue

Cette plainte est publique

Votre plainte :

M. H.

à: TEC

30-12-2020

(Plainte également adressée à la direction générale des TEC) Bierges, le mercredi 30 de´cembre 2020 Objet : plainte contre un chauffeur de bus des TEC N° de bus concerne´ : 6041 Jour de l’agression : 28/12/20 Lieu de l'agression : parc scientifique de Louvain-la-Neuve Madame, Monsieur, Ce qui suit est le compte-rendu de´taille´ de l’agression dont j’ai e´te´ victime le lundi 28 de´cembre 2020. Cette agression a eu lieu entre 9h00 et 10h00 du matin. Le point de de´part de cette me´saventure abjecte se situe au nume´ro 2 de la rue du Bosquet Nous sommes le lundi 28 de´cembre aux alentours de 9h30. Je roule en direction du carrefour Rue du Bosquet - Rue de Rodeuhaie - Avenue Albert Einstein. Arrive´ audit carrefour, je prends a` droite vers le rond-point. Au moment de prendre ce virage et jouissant le´galement de la re`gle de priorite´ a` droite, arrive sur moi, depuis la rue de Rodeuhaie, le bus TEC 6041 qui freine se`chement en arrivant a` ma hauteur. A partir de cet instant pre´cis, le chauffeur du bus TEC 6041 colle litte´ralement au parc-choc arrie`re de ma voiture. Je pre´cise imme´diatement que je roulais a` l’allure normale de 30 km/h, vitesse classique pour prendre un virage a` 90 degre´s. D’ailleurs, je ne devrais me^me pas avoir a` pre´ciser ce point. Je continue mon chemin vers le rond-point qui donne sur le magasin Voltis. Dans mon re´troviseur, je distingue clairement le chauffeur qui s’agite dans sa cabine, me fait des doigts d’honneur et crie a` peu pre`s tous qualificatifs injurieux qui lui passe par la te^te a` mon intention. Et vu le peu de distance qu’il avait de´cide´ de laisser entre nos deux ve´hicules, j’aurais presque pu lire sur ses le`vres! Je m’engage dans la rue Laid Burniat, le bus 6041 me collant toujours aux basques. Je n’ai pas honte de le dire, j’ai peur. J’ai l’impression que c’est un cauchemar. Je tente une fuite et, quelques me`tres plus loin, je tourne a` gauche dans le Fond des Me`s. Je de´passe la cre`che Poulpi et panique´, je m’arre^te le long du trottoir de droite. Je sors mon te´le´phone pour passer un appel. Et la`, comme dans un film, le chauffeur me rattrape, s’arre^te derrie`re moi, place le bus TEC 6041 en travers de la rue, sort de son ve´hicule et s’approche de moi en gesticulant de fac¸on menac¸ante et en criant dans ma direction. Je vous laisse deviner le genre de choses qu’il criait. Je n’ai pas d’autre choix que de re´pe´ter cet e´le´ment : EN TRAVERS DE LA RUE. En diagonale! Comme dans un film d’actions!! Choque´, je vire a` gauche et ne pouvant passer, e´tant donne´ que le bus TEC 6041 bloque le passage, je m’enfuis par la voie qui longe le parking de Zoetis. Pendant ce temps, le chauffeur me filme... Fin du cauchemar. Pas un mot, pas une injure n’est sortie de ma bouche, j’e´tais bouche be´e. Au cours de mes presque quarante anne´es de conduite, je n’ai JAMAIS eu aucune altercation, aucun accident, JAMAIS rencontre´ aucun proble`me de roulage ni avec la STIB ni avec les TEC ni avec DE LIJN. Le chauffeur en question est un homme mince d’environ une trentaine d’anne´es. Pour conclure, j’aurais quelques questions que tout le monde trouvera le´gitimes, j’en suis persuade´ : • le chauffeur e´tait-il ivre au moment des faits? • le chauffeur e´tait-il sous l’influence d’une drogue quelconque au moment des faits? • le chauffeur e´tait-il de´ja` frustre´ pour une raison ou une autre au moment des faits? • le chauffeur en question souffre-t-il de troubles mentaux ou d’un se´rieux trouble de gestion de la cole`re? Peut-e^tre me^me qu’il s’agit d’un me´lange de tout c¸a, allez savoir! Quoi qu’il en soit, c¸a ne change rien, ce qu’il a fait est inqualifiable et digne d’un comportement de voyou. Ecoutez bien. Lorsque je suis rentre´ chez moi apre`s ce de´chai^nement de violence, il m’a fallu la journe´e comple`te pour me remettre e´motionnellement. Le dommage moral subit est incommensurable et je n’ai EN AUCUN CAS l’intention de me contenter de simples excuses. J’espe`re que vous m’avez bien compris.

Solution souhaitée

  • Dommages et intérêts

Messages (1)

TEC

à: M. H.

25-01-2021

Bonjour Mr Hofman, Je vous prie de trouver en pièce jointe la réponse que la direction du Brabant wallon vous a transmis la semaine dernière. En vous en souhaitant bonne réception, Cordialement, Cindy HAUBECQ DIRECTION GÉNÉRALEResponsable Qualité Direction Marketing et Mobilité 96 Avenue Gouverneur Bovesse 5100 Jambes T. 081/32.28.17 GSM 0479/66.85.22 cindy.haubecq@letec.be INFOTEC.BE De: plaintes@test-achats.be plaintes@test-achats.be Envoyé: samedi 23 janvier 2021 19:53 À: TEC - Relation client reclamation@letec.be Objet: RAPPEL - Plainte Agression - (CPTBE01150452-32)