Retour

abonnement Basic + zenders verdwijnen

TV VLAANDEREN Postbus 12250, ZAVENTEM
En cours de traitement par nos avocats

Cette plainte est publique

Votre plainte :

B. R.

à: TV VLAANDEREN

09-01-2017

Bonjour, En mars 2017, j’ai pris l’abonnement Basic + de TV Vlaanderen, qui me permettait de recevoir plusieurs chaines en français .Depuis la mi-décembre ces chaines ne sont plus disponibles suite à des changements au niveau du satellite auquel se connecte TV Vlaanderen. Après plusieurs contacts téléphoniques (via mon mari qui est néerlandophone) il fallait commander de nouvelles têtes pour notre antenne (une tête pour notre maison en Belgique et une tête pour une résidence en Espagne). La livraison nous était annoncée pour la dernière semaine de 2016.Bien que trouvant anormale ce supplément de frais, j’ai commandé les têtes (prix annoncé 99euros pièce). Le 2 janvier 2017, n’ayant rien reçu, mon mari téléphone une xèmes fois. Un nouvel interlocuteur lui annonce un prix beaucoup plus élevé (249 euros pièce pour des « Multifeedtenne ») avec obligation de placement par un technicien mais ce monsieur accepte de se renseigner pour la tête qui est nécessaire en Espagne. Un mail de confirmation nous est promis dans les 24heures. Encore une fois plus aucune nouvelle. Le 05 janvier 2017, nous envoyons un mail à TV Vlaanderen via leur site de contact. Toute la situation est à nouveau expliquée et nous demandons une solution rapide à notre problème. Cela fait le 2ème mois que nous payons un basic + qui ne nous fournit pas les chaines promises. Après vérification sur le site de TV Vlaanderen, les chaines françaises sont toujours reprises dans l’offre

Solution souhaitée

  • En conclusion je vous demande d’intervenir pour que TV Vlaanderen vienne changer la tête de l’antenne à notre domicile belge (je ne suis pas responsable des changements que cette société a faite dans le choix de son satellite, notre installation de base correspondait entièrement aux critères requis) et la possibilité d’acheté la tête pour la résidence en Espagne. Merci pour votre intervention
Envoyée à nos avocats 09 janvier 2017