Retour

Maintenance payée non finalisée : poêle hors circuit + Tentative de forcer la vente sans motivation

ACDF - Au coin du feu Route du Grand Peuplier, 15 , Strépy-Bracquegnies
Plainte clôturée Non résolue

Cette plainte est publique

Votre plainte :

J. S.

à: ACDF - Au coin du feu

13-10-2021

Bonjour, A l’occasion d’une banale maintenance annuelle dont il a accepté le principe, le vendeur de poêles Palazetti « Au Coin du Feu » tente d’imposer la modification d’une installation de poêle à pellets. Au Coin du Feu demande pour cela 2208 Euros soit un surcoût d’environ 66% du prix d’acquisition initial. Pour imposer cette modification, Au Coin du feu a mis volontairement le poêle hors circuit. A l’insu du client, moi. Voir photos. • J'ai commandé un poêle Palazetti Violetta Ecofire en janvier 2016 auprès de la société Poelerie du Pellet à Genappe (chaussée de Charleroi 19. Voir annexe 1 (si possible) • Cette installation m'a été proposée avec un tubage en sortie supérieure et évacuation extérieure directe sans qu'il ne me soit émis la moindre réserve ou mise en garde à ce sujet. • Dans un courrier de la même époque, Poêlerie du pellet m'indique que Palazetti suit ma commande de très près confirmant indirectement qu'il n'y a aucun autre problème sinon de date de livraison. • Le 4 janvier 2020, Au coin du Feu (Route du Grand Peuplier 15 à Strepy Bracquegnies) a effectué sur l’installation un remplacement de l’extracteur de fumée et a procédé à la maintenance du poêle. Annexe 3 (si possible) • Le poêle a fonctionné correctement toute la saison d’hiver 2020- 2021 • Le 3 septembre, je sollicite à nouveau Au coin du Feu pour une maintenance annuelle. Monsieur Mario DRAPPA, directeur et fondateur de l’établissement accepte la mission et annonce que le service maintenance prendra contact avec moi. Ce qu’ils font et conviennent d’un rendez-vous le vendredi 17 septembre. • Le 17 septembre, les techniciens sont là comme annoncé et ils procèdent à l'entretien du poêle et au ramonage de la cheminée. A ma grande surprise, ils me remettent un devis de 2200 euros pour la mise aux normes de la cheminée d'évacuation. Je suis en effet très surpris d'être ainsi sollicité en direct alors que je n'ai jamais entendu parler de ce devis avant la visite. Je ne peux payer 2200 Euros cette année. Je n'ai pas la possibilité de vérifier non plus le bien-fondé de cette dépense et d'autres professionnels ont eu un autre avis sur le sujet. • J'indique donc sur le devis "pas encore de décision prise mais info bien reçue". Annexe 4 si possible • Ils me disent qu'ils ont fait le travail mais qu'ils ne peuvent pas mettre le poêle en route pour des raisons de responsabilité. Je ne discute pas et je dis que je m'en occuperai moi-même. Le poêle marchait avant leur arrivée. Il n’y a donc pas de raison qu’il ne marche plus après. Je fais a priori confiance. Je paie par ailleurs les 240,32 Euros de la maintenance du jour pour un travail que je crois effectué. Annexe 4 (si possible) • Le vendredi 1er octobre, j'essaie de mettre le poêle en marche pour la première fois de la saison mais ça ne marche pas. En regardant si quelque chose est changé du côté du réglage, je vois que la paroi arrière n'est pas fixée (!!!) et je vois ensuite que les deux faces avant ne sont pas fixées non plus ( !!!). Vu la non fixation des parois arrière et avant, je n’ose plus le mettre en route. • Je contacte la maintenance de chez Au Coin du Feu et ne réussis qu'à les joindre par mail. • Lorsque j'ai un contact par la suite (le mardi 5) on m'explique qu'il n'est pas question d'encore intervenir sur mon installation car elle ne serait prétendument pas aux normes et dangereuse. Malgré plusieurs échanges, il n'a pas été possible de faire évoluer cette position. • Après avoir pris conseil auprès de Test Achats, je fais savoir que je veux bien décharger Au coin du feu de sa responsabilité si le blocage est la crainte est d’être responsable d’un problème de sécurité en laissant le poêle fonctionner. Cette proposition est refusée. • J'avais indiqué vouloir déposer une plainte publique auprès de Test Achats pour jeudi 7 octobre 17h au plus tard si une solution n'était pas trouvée. • Suite à la perspective d’un déblocage, j’ai patienté mais la situation est restée inchangée et bloquée jusqu'à aujourd’hui. Mon problème est le suivant : • J'ai payé au prix plein une maintenance qui n'a pas été finalisée : le poêle n'est pas opérationnel. Il n'est même pas fermé. • Je n'ai toujours pas d'éléments concrets prouvant que cette installation n'est pas conforme alors que c'est Palazetti (via ses installateurs/vendeurs) qui l'a suggérée et vendue ainsi • Je suis choqué en tant que client d'être mis au pied du mur sans disposer de délai alors même que l'intervention a été acceptée en connaissance de cause par Au Coin du Feu. J’ai le sentiment d’une vente forcée. • On m’a fait signer un document de satisfaction comme si de rien n’était alors que les techniciens savaient à l’évidence qu’ils n’avaient pas remonté le poêle. Voir photos. • Je considère le fait de ne pas remonter le poêle comme une manœuvre déloyale et non annoncée de forcer cette vente. Mes demandes sont les suivantes : • Me prouver que cette installation n'est pas conforme. J'ai en effet entendu le contraire et Palazetti elle-même a préconisé cette installation. La loi est-elle changée entre temps ? Palazetti a-t-elle changé d'avis ? • En supposant qu'elle ne soit pas conforme, m'expliquer autrement qu'en l'affirmant au téléphone pourquoi je ne peux décharger un technicien de sa responsabilité alors que ce n'est même pas Au coin du feu qui est responsable de cette installation. Par quel miracle Au Coin du Feu deviendrait-il responsable de l’installation ? • En supposant toujours qu'il vaudrait malgré tout mieux modifier la configuration pour des raisons de sécurité, je demande à disposer d'un délai d'au moins une saison. Je ne sais pas assumer cette dépense cette année. J'ai eu de gros frais totalement imprévus entre fin 2020 et maintenant. Et il faut bien que je me chauffe. • Que me soit proposé un scénario moins brutal pour sortir de cette situation digne de Kafka. Dans l’attente d’une solution. JP S

Solution souhaitée

  • Voir Demandes dans l'explication. Pour rappel, mes demandes sont : • Me prouver que cette installation n'est pas conforme. J'ai en effet entendu le contraire et Palazetti elle-même a préconisé cette installation. La loi est-elle changée entre temps ? Palazetti a-t-elle changé d'avis ? • En supposant qu'elle ne soit pas conforme, m'expliquer autrement qu'en l'affirmant au téléphone pourquoi je ne peux décharger un technicien de sa responsabilité alors que ce n'est même pas Au coin du feu qui est responsable de cette installation. Par quel miracle Au Coin du Feu devient-il responsable de l’installation ? • En supposant toujours qu'il vaudrait malgré tout mieux modifier la configuration pour des raisons de sécurité, je demande à disposer d'un délai d'au moins une saison. Je ne sais pas assumer cette dépense cette année. J'ai eu de gros frais totalement imprévus entre fin 2020 et maintenant. • Que me soit proposé un scénario moins brutal pour sortir de cette situation digne de Kafka. Dans cette attente...

Messages (1)

ACDF - Au coin du feu

à: J. S.

14-10-2021

Monsieur Surquin, Comme vous l'avez expliqué vous semblez avoir compris que nous avons agi pour votre sécurité et nous en sommes très heureux. Il vous appartient de contacter la Société Poelerie du Pellet à Genappe qui s'est chargée de votre installation en 2016. Cependant pourquoi avez-vous décidé de ne pas poursuivre le suivi chez eux ? Avez-vous également rencontré des problèmes ? Nous avons établi une offre de prix pour la mise en conformité de votre cheminée en vous précisant, à plusieurs reprises, qu'il vous appartenait de choisir l'entreprise qui le réaliserait que ce soit la nôtre ou non. Notre démarche est informative et non obligatoire. Cher Monsieur, sauf erreur de notre part, vous ne possédez pas les compétences nécessaires pour nous décharger de notre responsabilité. Fort heureusement la loi ne le permet pas, à nouveau, pour vous protéger. Votre cheminée a été constatée non conforme l'année dernière et signalée par nos techniciens, document signé de votre part. Vous etes donc au courant de l'existence du problème depuis plus d'un an, Monsieur Surquin, vous ne souhaitez vraisemblablement pas mettre aux normes votre installation. C'est un choix qui vous incombe et nous le respectons. Nous vous informons avoir décidé d'entreprendre des démarches judiciaires à votre encontre pour propos calomnieux et diffamatoires portant atteinte à notre Société et son image. Bien à vous. *Ce courrier vous est adressé sous toute réserve et sans aucune reconnaissance préjudiciable.* A. DE VRIENDT, Responsable - Service clientèle - Service après-vente Ets Au Coin du Feu *L'information reprise dans ce message e-mail ainsi que dans ses annexes eststrictement confidentielle. Si vous n'etes pas le destinataire visé,veuillez détruire le présent message ainsi que toutes les copies mémoriséesdans vos systèmes et en informer immédiatement l'expéditeur. Il vous estinterdit de mémoriser, de copier ou d'utiliser ce message à n'importe quellefin. Il vous est également interdit de révéler son contenu entier ou unepartie de son contenu à un tiers.* Le mer. 13 oct. 2021 à 20:41, a écrit