News

Edulcorants: pas mieux que le sucre

26 avril 2016
Edulcorants : pas mieux que le sucre

26 avril 2016

Le sucre fait souvent place aux édulcorants. Ce n’est pas forcément meilleur malgré ce que laisse penser les emballages arborant des feuilles de stevia pour faire paraître les produits plus naturels. Et des allégations comme « sans sucres » ou « sans sucres ajoutés » dissimulent aussi la présence de sucre.

Le sucre en soi n’est pas un problème. C’est la consommation excessive de sucre qui peut nuire à la santé. Selon l’Organisation mondiale de la santé, les sucres ajoutés dans les aliments transformés (biscuits, boissons rafraîchissantes…) ne devraient pas dépasser 5% de l’apport énergétique total quotidien, ce qui correspond à 25g pour les femmes et 31g pour les hommes. Soit moitié moins que ce que nous consommons en réalité. Nombre de Belges se rabattent dès lors sur d’autres substances au goût sucré.

Pas d’effet avéré sur la maîtrise du poids

Les édulcorants comme l’aspartame, les glycosides de steviol (l’édulcorant extrait de la stevia), le sucralose… maintiennent le goût sucré, mais contiennent peu voire pas de calories du tout. Il n’existe pourtant aucune preuve scientifique convaincante de leur effet bénéfique à long terme sur la maîtrise du poids.

A consommer avec modération

La plupart des produits préparés  à base de sucre ou d’édulcorants ne sont pas sains et doivent être consommés avec modération. Les boissons allégées, par exemple, contiennent moins de calories mais sont généralement très acides et donc responsables d’érosion dentaire. Vous pouvez donc vous habituer progressivement à des saveurs moins sucrées plutôt que de remplacer le sucre classique par des édulcorants.

Attention à l’étiquette

L’étiquette des produits peut souvent induire en erreur. Les emballages sont ainsi recouverts d’inscriptions telles que « sans sucres ajoutés », « sans sucre »… alors que l’inscription obligatoire « contient des édulcorants » figure seulement en petits caractères.

D’autres produits placent alors, à l’avant de l’emballage, un édulcorant déterminé (souvent celui extrait de la stevia) alors que d’autres édulcorants présents sont seulement mentionnés au dos de l’emballage.

On trouve également des édulcorants dans des produits où on ne les attend pas. Le « Ketchup Heinz 50% de sucre en moins » contient, en plus de sucre classique, de l’édulcorant issu de la stevia. Et curieusement, les harengs des marques Gilco et 365 (Delhaize) sont édulcorés à la saccharine, tout comme la bière de table Piedboeuf.


Imprimer Envoyer par e-mail