L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Oui à l’interdiction de la pub d’aliments malsains pour les mineurs

12 novembre 2021

Le ministre espagnol de la Consommation, Alberto Garzón, a annoncé l’interdiction de la publicité d'aliments et de boissons malsains pour la santé lorsqu'elle s'adresse aux enfants et aux adolescents. Une interdiction qui devrait, selon nous, être adoptée au niveau européen. 

L’organisation de consommateurs espagnole, OCU, avec laquelle Test-Achats collabore salue la décision du ministre espagnol en charge de la consommation d’interdire la publicité à destination des mineurs en ce qui concerne les produits malsains.

9 pubs sur 10 concernées

Une étude récente d’OCU révèle que neuf publicités alimentaires diffusées à la télé sur dix destinées aux enfants concernent des aliments peu recommandés pour la santé: des produits chocolatés, des biscuits, des pâtisseries industrielles, de la restauration rapide et des céréales de petit-déjeuner avec un Nutri-Score D ou E. Ces données sont plutôt alarmantes sachant que les mineurs représentent une cible facile à séduire.

Un constat similaire a émergé de notre récente analyse: sur les 179 produits alimentaires que nous avons identifié, les ¾ ne devraient pas présenter de packaging aguicheur pour les enfants ou être promotionnés via une publicité, car ils sont malsains.

Consultez notre dossier sur le marketing auprès des enfants et découvrez les détails de notre enquête.

NOTRE DOSSIER SUR LA PUB ENVERS LES ENFANTS

Suivre l’exemple espagnol

Nous sommes en faveur d’une telle interdiction afin de protéger nos plus jeunes, mais nous aimerions qu’une telle réglementation soit prise au niveau européen. En effet, nos enfants sont également exposés aux publicités des chaînes étrangères. Notre récent sondage sur Facebook montre que vous êtres une majorité à souhaiter une telle interdiction.

Vous aussi, participez ci-dessous à notre sondage en ligne.