L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Toi aussi, tu optes pour du veggie aujourd’hui ?

01 octobre 2020

Aujourd’hui, c’est la Journée Mondiale du Végétarisme, la journée idéale pour prendre le temps de réfléchir à votre consommation de viande, de poisson et de produits végétariens. On vous a déjà sûrement parlé de réduire votre consommation de viande. Mais savez-vous pourquoi ? Et quelles sont les alternatives ?

Consommer trop de viande est néfaste pour la planète

La production de viande nécessite une importante superficie de terrain pour l’élevage et le fourrage, en plus d’une énorme quantité d’eau et d’énergie. En outre, les animaux (à viande) sont d’importants producteurs de gaz à effet de serre en raison de leurs processus digestifs et du stockage de fumier. Plus ils sont grands, plus leur impact sur les écosystèmes est important. La viande de bœuf, la viande d’agneau et le fromage pèsent dès lors le plus lourd sur l’environnement; la viande de porc un peu moins et la volaille ainsi que les œufs, nettement moins. Lisez-en davantage à ce sujet dans notre dossier "Manger sain, c’est bon pour la planète".

Vers le dossier Manger sain c'est bon pour la planète

Evitez la viande rouge ou la viande transformée 

La consommation de viande rouge ou de viande transformée accroît le risque de cancer du côlon, de diabète et de maladies cardiaques et vasculaires. Le Conseil supérieur de la santé, l’organe consultatif des pouvoirs publics, nous conseille de consommer un peu moins de côtes de bœuf, filets d’agneau, filets mignons de porc, boulettes de viande hachée et charcuterie au profit de la viande blanche, du poisson ou des sources de protéines végétales. Concrètement, ils préconisent de ne pas consommer plus de 300 grammes de viande rouge par semaine et pas plus de 30 grammes de viande transformée. De même, les charcuteries à base de viande blanche comme le blanc de poulet et le filet de dinde sont comptés comme viande transformée, de sorte qu’il vaut mieux en consommer le moins possible.

Envie d’en savoir davantage au sujet des mets végétariens? Dans ce cas, ne manquez pas de consulter notre dossier "Plus de vert dans votre assiette". 

Vers notre dossier Plus de vert dans votre assiette

Mangez de la viande maximum une fois par jour

Limitez votre consommation de viande à un repas par jour. Soit avec votre tartine comme garniture, soit en repas chaud. Avec la tartine, préférez les alternatives végétariennes. Mieux vaut consommer le moins possible de charcuterie (viande transformée). 

A la place, il existe par exemple une multitude de tartinades végétariennes. Au début de l’année, nous avons analysé les valeurs nutritionnelles d’une soixantaine de tartinade. Vous trouverez les résultats dans notre comparateur de spreads végétariens. 

Vers le comparateur des tartinades végétariennes

De nombreuses tartinades n’atteignent pas encore un bon Nutri-Score, la principale cause étant une teneur élevée en sel. En attendant l’amélioration promise par les producteurs, rien ne vous empêche bien évidemment de les préparer vous-même. Nous nous faisons un plaisir de vous aider avec cette recette :

Mélange de légumes

Ingrédients

4 carottes
1 poivron rouge
8 olives vertes
1 petit oignon
2 cuillères à café de câpres
1 cornichon
2 cuillères à soupe de mayonnaise
1 cuillère à soupe de moutarde
2 cuillères à soupe de sauce worcestershire
4 branches de céleri
sel et poivre de Cayenne

Préparation

Epluchez les carottes et le poivron et taillez-les en morceaux de même taille, puis cuisez-les 5 minutes dans un fond d’eau à la marmite. Ensuite, laisser refroidir sur de l’essuie-tout.

Dans un robot ou à l’aide d’un mixer, réduisez les carottes et le poivron en purée. Au cas où ce mélange serait encore trop humide, laissez-le égoutter. Le plus simple est de le laisser pendre une petite heure dans un filtre à café (filtre + sac) ou versez le mélange dans une étamine propre. 

Hachez les branches de céleri, les olives, le cornichon et les câpres le plus finement possible. Découpez l’oignon en petits morceaux

Disposez le mélange carotte-poivron dans un récipient. Incorporez-y en mélangeant les ingrédients finement hachés et la mayonnaise, la moutarde et la sauce worcestershire.

Salez, poivrez et ajoutez le poivre de Cayenne.

Salade de champignons, seitan et noix

Ingrédients

300 g champignons
1 gousse d’ail
Huile d’olives
jus d’un demi-citron
150 g de seitan
3 cuillères à soupe de noix hachées
poudre de cumin
4 cuillères à soupe de mayonnaise
10 g de ciboulette fraîche
10 g de persil frais
poivre noir du moulin
sel

Préparation

Coupez les champignons en petits morceaux et pressez la gousse d’ail, faites revenir dans une poêle chaude avec un trait d’huile d’olive, humectez de jus de citron et continuez la cuisson jusqu’à évaporation du jus libéré. Assaisonnez les champignons avec la poudre de cumin, le poivre et le sel.

Découpez le seitan ou émiettez-le en petits morceaux, cuisez-le dans une poêle chaude avec un trait d’huile d’olive. Salez, poivrez.

Laissez refroidir les champignons et le seitan.

Hachez les noix

Ciselez la ciboulette et le persil.

Mélangez les champignons, les miettes de seitan cuites, les noix hachées, la mayonnaise, la ciboulette et le persil jusqu’à obtention d’un spread bien lisse.

Salez, poivrez. 

 

Dans notre guide "50 recettes végétariennes" (Réf 140. Code FR : 20101), vous trouverez d’autres recettes de dips et de spreads végétariens. Par ailleurs, vous trouverez également une foule d’idées pour des mets succulents sans viande ni poisson. 

Commandez votre guide pratique