Comment nous testons

Comment testons-nous les crevettes ?

29 novembre 2021

Les crevettes sont par nature des produits fragiles, dont il faut maintenir la fraîcheur jusqu’à ce qu’elles aient pu être consommées. Or, le circuit, de la pêche (ou de la culture) à l’assiette n’est pas si court que cela. Il est donc particulièrement important de vérifier leur état de fraîcheur, leur qualité microbiologique et les conservateurs utilisés. Sans oublier bien sûr le goût et la texture dont nous avons confié l’évaluation à un panel d’experts.

Étiquetage

Tous les produits étant préemballés, nous avons pu vérifier toutes les étiquettes.

Informations obligatoires

L’étiquette étant un élément marketing important puisqu’elle porte le nom de la marque, c’est le producteur qui décide de l’aspect qu’elle aura. Par contre, c’est la législation qui détermine les informations qui doivent obligatoirement y figurer. En Belgique, la législation à ce propos est basée sur les directives européennes.

Les indications obligatoires les plus importantes sont : la description du produit, le fait qu’il s’agit d’un produit pêché ou de culture, le pays de production, les ingrédients et additifs, le contenu, la date de durabilité minimale ou la date limite de consommation, les conditions de stockage, les coordonnées du producteur ainsi que la mention « décongelé » si le produit a déjà été congelé et ne peut plus l’être.

Toutes les étiquettes satisfont aux obligations légales.

Informations non obligatoires

Chez Test Achats, nous aimerions que d’autres éléments deviennent également obligatoires.

  • La date de production ou d’emballage, qui est à la fois importante pour la durée de conservation, mais aussi pour la traçabilité du produit.
  • Le calibre. Cette demande ne concerne que les crevettes roses dont les calibres peuvent varier. Aucun de nos échantillons ne le précisait, mais comme toutes les crevettes étaient préemballées dans des emballages transparents, le consommateur peut voir leur taille réelle.

Vérification du poids net

Nous avons vérifié, sur plusieurs échantillons de chaque produit, dans quelle mesure, le poids des crevettes égouttées correspondait bien à celui indiqué sur l’emballage. Légalement, cet écart de poids peut aller jusqu’à 4,5 %.

Tous les produits analysés contenaient un poids réel de crevettes dans les limites de cet écart légal.