L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Comment nous testons

Comment testons-nous les lasagnes bolognaise

14 janvier 2019

14 janvier 2019
Une lasagne prête à consommer est idéale pour un repas bon marché et facile à préparer. Nous avons fait le nécessaire pour dénicher le Meilleur du Test et un Maître-Achat parmi l’offre pléthorique. Curieux de savoir comment nous avons procédé ? Découvrez-le vite dans les lignes qui suivent.

Ingrédients et composition

Le scandale de la viande de cheval éclatait dans notre pays en 2013 : certaines lasagnes mentionnant de la viande de bœuf sur l’étiquette contenaient en réalité de la viande de cheval. 

Nous avons évalué les lasagnes tant au niveau de l’authenticité de la viande que sur l’authenticité de la recette. Pour ce faire, nous avons comparé les informations sur l’étiquette à la recette classique du "ragù" ou sauce bolognaise.

Selon la recette traditionnelle, la sauce bolognaise est composée de pancetta, haché de bœuf, carottes, céleri et oignon, mais de nombreuses lasagnes prêtes à consommer contiennent du haché de porc (meilleur marché) et moins de (et/ou d’autres) légumes. Ce n’est pas pour autant illégal, pour autant que cela figure clairement sur l’étiquette, mais cela influence la valeur nutritionnelle. 

Pour détecter d’éventuelles fraudes, nous avons également procédé à une analyse ADN des lasagnes achetées par nos soins. Le labo a recherché du bœuf, du porc et du cheval. Les petites contaminations (ex. moins de 1 % de viande continent de l’ADN de bœuf dans une lasagne au haché de porc) n’ont pas été pénalisées dans le tableau. Les contaminations de moins de 2 % ont néanmoins reçu un score moins élevé.