L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Comment nous testons

Comment testons-nous les pâtes feuilletées?

26 novembre 2019

Qu’elle soit destinée à votre célèbre quiche lorraine ou à votre fondante tarte aux pommes, la pâte feuilletée est un élément clé de la réussite de votre recette. Voici comment nous les testons.

Composition

Teneur en graisses

Une pâte feuilletée contient toutes sortes de graisses. Elles arborent d’ailleurs toutes un Nutri-Score D. Nous vérifions la teneur en matière grasse, en graisses saturées, ainsi qu’en acides gras trans.

Présence de contaminants

Nous recherchons la présence d’un contaminant provenant du raffinage des huiles, appelé Ester glycidylique (GE). Son caractère cancérogène et génotoxique (qui peut altérer notre matériel génétique) le rend particulièrement préoccupant. Il n’existe pas de seuil sûr pour les esters glycidyliques. Ils doivent donc être évités à tout prix dans les denrées alimentaires. 

Or, nous en avons détecté dans la majorité des pâtes. Certes sous la limite légale, mais leur présence demeure inacceptable à nos yeux. On remarque d’ailleurs une grande différence entre les pâtes au beurre et les autres. Dans la pâte feuilletée au beurre on a retrouvé en moyenne 17 μg de GE par kg de matière grasse. Celles à base de matières grasses végétales en contiennent en moyenne 230 μg par kg de matière grasse.