L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Comment nous testons

Comment testons-nous les pâtes feuilletées?

26 novembre 2019

Qu’elle soit destinée à votre célèbre quiche lorraine ou à votre fondante tarte aux pommes, la pâte feuilletée est un élément clé de la réussite de votre recette. Voici comment nous les testons.

Qualité de la pâte

Maniabilité

Lorsqu’on sort la pâte de l’emballage, la première chose à laquelle on est confronté est sa maniabilité. Certaines collent tandis que d’autres s’étalent plus facilement. 
Une fois préparée et enfournée, la pâte doit conserver une belle forme ronde (si vous cuisinez une quiche par exemple) pendant la cuisson. Elle ne doit ni se déformer ni trop rétrécir. Or, toutes ne se plient pas à cette obligation.

Qualité du feuilletage

Nous avons également observé le volume pris par la pâte durant la cuisson : un critère à évaluer simultanément avec la qualité du feuilletage qui est essentielle.

Une bonne pâte feuilletée doit offrir un beau volume après cuisson et être joliment feuilletée, c’est-à-dire composée de fines lamelles. Plus la pâte compte de feuilles, plus la qualité est grande. Cela donne à la pâte feuilletée son caractère aérien et cassant. 

Lors de nos tests, plusieurs observations ont été faites par rapport aux pâtes de notre sélection:

  • Certaines pâtes montent bien durant la cuisson (entre 2 et 3 cm) et arborent un joli feuilletage, avec les différentes lamelles bien en évidence.
  • D’autres gonflent très bien, mais lors de la coupe transversale on constate qu’il y a seulement une grande cavité, sans structure feuilletée. L’intérieur forme juste un trou.
  • Enfin, certaines pâtes ne prennent pas de volume du tout. Elles restent toutes plates.