L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Alcopops

26 janvier 2007
Alcopops

Qui sont les alcopops, aussi appelés premix ? Ces boissons ressemblent à des limonades, mais sont alcoolisées (5 à 7°) et peuvent constituer pour les jeunes une initiation à l'alcool hélas de plus en plus précoce. D'autre part, ces cocktails renferment divers additifs non inoffensifs pour la santé.

Les alcopops ou premix

Ne contenant "que" 5 à 7% d'alcool, les alcopops semblent inoffensifs et leur goût frais et sucré masque bien souvent la présence d'alcool. Mais l'effet alcoolique est réel et séduit les jeunes et toutes les personnes qui n'apprécient pas l'amertume de la bière ou le goût du vin et des alcools forts. Ainsi, peu à peu, les alcopops initient à la consommation d'alcool et peuvent induire l'accoutumance.
Outre les prémix, on trouve sur le marché plusieurs types de boissons rafraîchissantes alcoolisées qui se présentent toutes comme des cocktails "jeunes" branchés :

  • Les alcopops ou prémix (4 à 8° d'alcool) sont un mélange de limonade ou jus de fruits avec de l'alcool (vodka, whisky, genièvre, gin, rhum). Ex.: Bacardi Breezers, Margarita, Campari Mixx, Mister Freeze.
  • Les designer drinks (4 à 8° d'alcool) sont un mélange de boisson sucrée et d'alcool éthylique produit par fermentation de jus de fruits. Ex.: Hooper Hooch, Sub Zero, Two dogs.
  • Les boosters sont des boissons fraîches non alcoolisées auxquelles a été ajoutée une substance stimulante de type caféine, guarana, taurine… Ex : Red Bull et Black Booster. Les blasters (10° d'alcool) sont des mélanges de boosters et d'alcool. Ex.: Red Bull Vodka.
  • Les shooters (10 à 20° d'alcool) sont des liqueurs de fruits à haute teneur d'alcool, mélangées avec une substance stimulante telle que la caféine, le guarana. Ex.: Feighen Heini, Ladykiss et Yell-O.

Dangers pour la santé

Tout le monde est maintenant informé des méfaits de l'alcool, et pourtant... Outre les problèmes de santé à moyen ou long terme, l'ivresse augmente le risque d'accidents de la route, les comportements de violence et de délinquance et peut entraîner une éventuelle dépendance. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, l'abus de boissons alcoolisées provoque chaque année le décès de 55 000 jeunes Européens ! C'est même une des causes principales de mortalité chez les jeunes de 15 à 29 ans.

Les effets de l'alcool peuvent varier d’une personne à l’autre, selon le poids et le volume de sang. L'état de santé, la fatigue, la prise de certains des médicaments, l'âge et le fait d'être un homme ou une femme interviennent également dans la résistance à l'alcool. En outre, qui boit sans manger absorbe plus rapidement cette substance, et commence à sentir les effets plus tôt.
La modération reste donc de mise, même avec ces boissons "faiblement" alcoolisées.