L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Nos conseils pour bien acheter vos huîtres et autres fruits de mer

21 décembre 2020
Huîtres et autres fruits de mer: bien les acheter

Délices de la mer, les huîtres et autres fruits de mer doivent être traités avec soin. S'offrir des mets de qualité ne demande pas forcément de dépenser beaucoup, l'important est de bien les choisir. Approchez notre buffet de conseils pour bien acheter.

Les huîtres

Exclusivité membre Test Santé

Obtenez un accès exclusif à cet article

Offre unique.
1 mois d'accès gratuit à toutes les informations.

  • Le magazine bimensuel Test Santé, avec les conseils, des astuces, tous les résultats des tests produits et les articles,
  • Un accès complet au site web de Test Santé,
  • Promo : 1 mois d’accès GRATUIT (1ère magazine inclus),
  • Après cela, seulement 4,98 euros par mois.

Je m'inscris et j'obtiens 1 mois d'accès gratuit
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

1 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

22-12-2020

pour produire des huitres qui ne soient pas laiteuses (sans laitance), il paraît qu'on a procédé à une modification génétique en 1997. Les huitres sont normalement diploïdes, c'est à dire qu'elle contiennent 2 jeux de chromosomes. Un labo a créé des huitres triploïdes qui ont 3 jeux de chromosomes et sont stériles. Ainsi, pendant les mois d'été (mai, juin, juillet, août = mois sans "R"), l'huitre ne peut se reproduire et n'est donc jamais laiteuse. Donc, une huître qui ne serait pas laiteuse en juillet, par exemple, serait une huître OGM !
Leur production est plus rentable car elle peut se faire en 2 ans au lieu de 3.
L'ostréiculteur est obligé de passer par une écloserie d'huitres triploïdes s'il veut en vendre toute l'année. Il devient dépendant des labos-écloseries, un peu comme les semences que l'agriculteur est obligé de racheter chaque année à une multinationale. Les écloseries possèdent des huîtres tétraploïdes (mâles) qui, avec les diploïdes (femelles), produisent les triploïdes.
Il y aurait 30 à 50% d'huîtres triploïdes (OGM) vendues en France.
Ce procédé implique un risque de disparition de huîtres naturelles diploïdes à plus ou moins long terme.
Il reste heureusement des ostréiculteurs traditionnels. Certains ont créé le label "Huîtres nées en mer". Il y a aussi le huîtres BIO mais comment sont-elles produites?
Il paraît que les huîtres triploïdes auraient une capacité plus importante (?) d'accumuler le polluants maritimes.
Tout ceci est-il bien exact?

Community

Santé

banner

Conversations liées