L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Massepain

21 décembre 2017
Massepain

21 décembre 2017
Vous aussi, vous êtes fan de massepain et vous mourrez d’envie d’en savoir plus au sujet de cette friandise? Comme on vous comprend ! En Belgique, comme dans d’autres pays d’Europe, cette sucrerie au goût si délicat n’en finit pas de séduire petits et grands…

Aperçu général

Vous adorez le massepain mais vous vous demandez si le nombre de calories vaut la peine de s’octroyer ce petit plaisir ? Vous aimeriez savoir quels sont les critères qui définissent un massepain de qualité ? Ou encore, vous voulez savoir comment le conserver ? Test-Santé vous explique tout dans son dossier.

Histoire

Connu en tant que « Marzipan » dans d’autres pays d’Europe, le massepain a une longue histoire, mais son origine est controversée. Il aurait été inventé par les Perses ou par les Italiens au 14ème siècle. Ensuite, le massepain est devenu une spécialité allemande et il y est fait mention pour la première fois en 1530 dans les registres de Lübeck (ville encore connue de nos jours pour son excellent massepain). Même si le massepain est vendu toute l'année, la période de Saint-Nicolas et des fêtes de fin d'année est celle où l'on trouve le plus de préparations au massepain, de toutes les couleurs et de toutes les formes. Pour les becs sucrés, c'est un véritable plaisir… en même temps qu'une bombe calorique! Mais comment faire la distinction entre un bon et un moins bon massepain?

Goût

Le massepain est fait à base d'amandes et de sucre. Le sucre sert à renforcer le goût des amandes. Si un massepain a un taux de sucre trop bas, l'arôme d'amande est moins présent. Trop de sucre, par contre, le rend trop… sucré. Le critère de qualité le plus important est la quantité d'amandes incluses dans la préparation. Ces amandes ont une haute teneur en huile qui en adoucit le goût. Le pourcentage idéal d'amandes se situe entre 33 et 50 %. Mais il est souvent moins élevé dans la réalité. Peu de massepains peuvent donc être qualifiés de "haute qualité". Nos tests vous permettent de savoir quel massepain mérite vraiment son nom.

Valeur nutritive (massepain kcal)

Les amandes sont riches en magnésium, potassium et zinc. Les graisses présentes dans les amandes sont principalement mono-insaturées. Un point positif pour le massepain en comparaison d'autres sucreries. Ce n'est pourtant pas une raison pour en consommer sans modération. Vu la haute teneur en sucre et en graisse des amandes, le massepain reste une friandise très calorique : de 425 à 450 kcal pour 100 g. A peine moins que le chocolat.

Conservateurs

Les conservateurs peuvent entraîner des réactions allergiques. Le risque est assez faible avec le massepain : le taux de sucre est tellement important qu'il y a très peu de risques de contamination bactérienne. Une grosse dose de conservateurs est donc inutile. De plus, le massepain n'est vendu que sur une courte période, la durée de conservation ne doit donc pas être longue. Néanmoins, nos tests antérieurs ont montré que la quantité de conservateurs présente dans le massepain peut fortement varier et que la qualité microbiologique peut ça et là faire défaut.

Colorants

Il faut être prudent avec les colorants. Ils sont pourtant trop souvent utilisés pour pallier certains manques. Les colorants artificiels peuvent aussi provoquer des réactions allergiques. Pourtant, de nombreux fabricants privilégient l’option artificielle sur les colorants naturels, car celle-ci est plus stable.

Consommation

Si vous achetez du massepain pré-emballé, vérifiez l’étiquette ! Grâce aux indictions qui y sont mentionnées, vous pouvez vérifier les risques liés aux colorants et additifs qui y sont utilisés dans notre base de données ici

Vous pouvez aussi confectionner votre massepain facilement vous-même ! Rien de plus simple, il suffit de mélanger 250 grammes de farine avec 250 grammes de poudre d’amande en y ajoutant un blanc d’œuf et une cuillère à soupe de jus de citron. Bon appétit !


Imprimer Envoyer par e-mail