L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA

dossier


Goût et variétés

Grands crus

Deux thés provenant d’une même région n’auront jamais le même goût, tant les facteurs influençant celui-ci sont nombreux (conditions climatiques, altitude, type de sol...). Tout comme les vins, il existe des régions réputées pour leurs "grands crus", le Darjeeling, par exemple, une région indienne située au pied de l'Himalaya, qu'on surnomme d'ailleurs le champagne des thés.

Transformation et type de thé

Le type de thé dépendra du type de transformation subie par les feuilles. Voici les principaux :

  • Thé blanc : cette variété fait l'objet d'un long séchage au soleil, ce qui lui donne un goût sucré et fleuri. Ce thé est rare et extrêmement raffiné. Il est produit à partir des boutons et des plus belles feuilles de l'arbre à thé. Le thé blanc n'est pas fermenté.
  • Thé vert : cette variante n'est pas non plus fermentée, mais est bien plus travaillée que le thé blanc. Le thé vert a un goût légèrement amer.
  • Thé jaune : thé chinois rare au goût doux et rafraîchissant, qui s'oxyde en cas de température et de degré d'humidité élevés.
  • Thé noir : la couleur foncée et le goût puissant typique du thé noir s'expliquent par le flétrissage, le roulage, la fermentation et le séchage des feuilles et des boutons après la récolte. Les variétés portent souvent le nom de leur lieu d'origine, comme Assam, Ceylan, Keemun ou Darjeeling.
  • Thé rouge : goût fort. Le thé rouge est en fait un type de thé noir, mais encore plus fermenté. 
  • Thé Wulong ou semi-noir : le goût et l'odeur de cette variété se situent entre ceux du thé vert et du thé noir. Le thé Wulong est un thé semi-fermenté, avec un goût fruité et raffiné.