News

Chocolat au lait: délicieux, quand il est éthique

20 avril 2011
Chocolat au lait: délicieux, quand il est éthique

20 avril 2011

Après analyse approfondie, nous avons peu à redire sur le chocolat au lait vendu dans nos magasins, sauf sur l'aspect éthique. Là, cela coince encore.

Ce n'est pas sans raison que le chocolat est une des fiertés belges. Nous en mangeons volontiers et on ne trouve pas vraiment de mauvais chocolat dans nos magasins. En effet, Côte d'Or obtient de nouveau la première et la seconde place, comme dans notre précédent test sur le chocolat noir: son chocolat au lait est le plus délicieux de notre test, tout comme son chocolat au lait pour connaisseurs. Un bon chocolat a une saveur typique, une texture non granuleuse et un goût très homogène. Et l'aspect aussi compte: idéalement une barre de chocolat doit être dure et brillante.

Un arrière-goût amer

Malheureusement, il y a moins de choses favorables à dire sur l'aspect éthique de l'industrie du chocolat. La moitié des marques testées ne sont pas équitables et/ou pas assez durables. Environ 75 à 80% des fèves de cacao utilisées dans notre chocolat est cultivé en Afrique occidentale, notamment au Ghana et en Côte-d'Ivoire. La plupart des agriculteurs de cacao vivent au-dessous du seuil de pauvreté, ne peuvent se payer de main-d’oeuvre en renfort et font donc travailler beaucoup d'enfants dans les plantations. Selon une enquête, la moitié des enfants ne sont pas scolarisés en Côte-d’Ivoire.

En outre, la culture des fèves de cacao menace également la biodiversité, car de plus en plus de bois fertiles et de forêts sont abattus pour faire place à des plantations. Les agriculteurs travaillent rarement de manière écologique: il est donc crucial d’élaborer des méthodes de culture durables, qui excluent les pesticides.

Achetez éthique

Heureusement, il existe des alternatives à la fois éthiques et savoureuses. Mais celles-ci sont trop peu achetées: le chocolat Fairtrade représente à peine 1% des ventes en Belgique. Pourtant, de tels labels certifient l’absence de pratiques déplorables telles que le travail des enfants, tandis que le label Rainforest Alliance prouve un engagement pour la protection de la faune et de la flore locales.


Imprimer Envoyer par e-mail