L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Crevettes géantes au goût amer

04 décembre 2013
Crevettes géantes  au goût amer

04 décembre 2013

Les crevettes géantes sont très appréciées, abordables et largement répandues, surtout au moment des fêtes. Mais les eaux tropicales où elles sont pêchées ou élevées en payent le prix.

Vous souhaitez en savoir plus sur les fruits de mer ?

L’histoire de la crevette géante n'est pas entièrement rose. Certes, le produit est apprécié et parfois vendu à des prix défiant toute concurrence. Mais lorsqu’un tel dumping est pratiqué, quelqu'un (ou quelque chose) en paie forcément le prix, en l'occurrence dans les pays tropicaux d’où elles viennent.

Nous avons effectué un test technique sur les crevettes géantes surgelées disponibles sur le marché et, malgré les bons résultats obtenus, nous préférons vous conseiller de les retirer de vos menus de fêtes.

Le prix des crevettes

Quel que soit la filière – pêche ou aquaculture - au terme de laquelle les crevettes atterrissent dans votre assiette, aucune ne saurait être qualifié de durable. La pêche de crevettes géantes est responsable de la destruction des fonds marins et cause des dommages aux autres espèces, tandis que l'élevage se fait au détriment des mangroves et de leur biodiversité.

Dans les deux scénarios, les droits sociaux sont eux aussi bafoués. Les pêcheurs se font exploiter, voire même maltraiter ou assassiner. Le travail d'épluchage des crevettes a lieu dans des conditions de travail dangereuses et insalubres alors  que règnent la violence physique et les abus sexuels. Le travail des enfants, les bas salaires et l'absence de liberté d'association sont aussi problématiques.

Pas d'alternative durable

Des initiatives en matière d'aquaculture durable se développent, mais nous n'avons trouvé aucune marque ayant adopté une politique globale en ce sens. Selon nous, le moindre mal consiste à opter pour des crevettes non épluchées, en évitant  les crevettes de Thaïlande où les abus sont les plus graves. Aucune alternative réellement  durable n’existe donc, mais si vous ne pouvez vous en passer, préférez des crevettes bio, comme les bio-Time de Colruyt.


Imprimer Envoyer par e-mail