L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Pas de différences de goût entre fromages jeunes entiers ou allégés

27 septembre 2021

Entiers ou allégés, nos experts n’ont pas mis en avant de différences très importantes en matière de goût. En consultant notre comparateur et en optant pour les médaillés de notre test, même les moins chers, vous ne devriez pas être déçus.

Si le Gouda – originaire de Hollande – est LE classique par excellence du fromage vendu en tranches, d’autres produits, notamment belges comme les Leerdammer, Maredsous, Brugge, Passendale… ont depuis longtemps pris place à ses côtés dans les rayons des magasins. Habitué de nos tartines du midi, le fromage jeune (4 à 10 semaines d’affinage), avec son goût assez doux apprécié même des enfants, occupe souvent une belle place dans nos frigos. 

Peut-on pour autant piocher à l’aveugle dans les rayons frais de nos supermarchés ?  Nos dégustateurs n’ont, c’est vrai, pas découvert de différences fondamentales de goût entre les fromages jeunes entiers et allégés, mais bien entre les produits standard de type Gouda et les autres comme le Passendale, le Beemster, le Leerdammer, ou le Maredsous. Et puis les teneurs en matières grasses et en sel peuvent grandement varier, comme vous pourrez le découvrir dans notre comparateur des 33 produits que nous avons analysés.  

Vers notre comparateur de fromages jeunes

Un produit à consommer modérément

Le fromage est un dérivé du lait et il en contient les mêmes nutriments importants : calcium, magnésium, phosphore, zinc, sélénium, vitamines A, B2, B12 et D. Par contre, son processus de fabrication – le fait notamment qu’il perde beaucoup d’humidité lors du pressage et de l’affinage – en fait un produit riche en matières grasses (surtout des graisses saturées) et en sel. D’où les recommandations de n’en consommer que modérément et de choisir de préférence un fromage contenant un maximum de 20 g de matières grasses et moins de 2 g de sel aux 100 g. Vous trouverez plus de détails sur la bonne façon de choisir un fromage dans notre Guide d’achat.

Pas d’additifs en excès

Il arrive que l’on ajoute du nitrate de sodium (E251) ou du nitrate de potassium (E252) au fromage pour qu'il se conserve mieux et plus longtemps. Or, ces nitrates peuvent se transformer en nitrites et en nitrosamines (cancérigènes), comme nous l’expliquons dans notre dossier : Nitrates & nitrites : amis ou ennemis de notre santé ?

 Heureusement, sur les 33 produits analysés, 27 n’en contenaient pas du tout ou alors en des quantités négligeables et 6 en quantité (un peu) plus importante, mais toujours en dessous de la limite maximale autorisée dans la fabrication du fromage en Europe.

Pas de problème constaté non plus dans le cadre de nos analyses microbiologiques.

Par contre, nous avons découvert des écarts au-delà de ce qui est autorisé entre le poids indiqué sur l’emballage et celui réellement pesé. Ce fut le cas pour trois produits, qui ont bien sûr été mal évalués pour ce critère.

Vous trouverez ici tous les détails des paramètres et contaminants analysés.

Découvrez tous les résultats

En fait, vous trouverez facilement un fromage jeune de bonne qualité et dans votre budget, quel que soit le supermarché dans lequel vous ferez vos courses. En consultant notre comparateur, vous pourrez en outre les distinguer pour tous les autres critères qui vous semblent importants (matières grasses, sels, addidifs…). 

Vers notre comparateur des fromages jeunes