L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

La lasagne n’est pas un repas à part entière

14 janvier 2019

14 janvier 2019
Une lasagne prête à consommer est rapide, bon marché et surtout commode. Malheureusement, cette lasagne sera peut-être délicieuse, mais rarement équilibrée. Pour compenser ce déséquilibre, consommez davantage de légumes, un potage ou un fruit en dessert.

Si les lasagnes prêtes à consommer proposées en magasin s’écartent relativement de la recette traditionnelle, elles ont toutes (ou presque) eu l'air de plaire à nos cobayes. Pour moins de 2 €, il est déjà possible de manger correctement.

Une telle portion ne répond toutefois pas aux besoins d’un adulte pour le repas principal. Complétez la lasagne avec une portion supplémentaire de légumes par exemple (comme une salade), un potage ou une portion de fruit en dessert.

Pas selon la recette traditionnelle

Nous avons acheté autant de lasagnes préemballées dans le comptoir réfrigérant que de portions pesées à notre attention au rayon traiteur du supermarché. Chaque portion pesait entre 350 et 450 grammes. Nous avons examiné les étiquettes et le prix, et avons servi les lasagnes prêtes à consommer à notre panel de fins gourmets.

Malheureusement, de nombreux produits perdent des points en raison d’une étiquette incomplète ou d’une composition déséquilibrée.

Selon la recette italienne traditionnelle, une sauce bolognaise est une sauce tomates agrémentée de viande de bœuf, pancetta, carottes, céleri et oignon. Toutefois, rares sont les lasagnes prêtes à consommer à suivre cette recette italienne traditionnelle. Généralement, elles contiennent du haché de porc (moins cher) et moins de (et/ou d’autres) légumes.

Trop gras et trop salé

Une sauce bolognaise contenant de la viande de porc n’a rien d’illégal, mais cela influence toutefois la valeur nutritionnelle des lasagnes. Il ressort en effet de nos comparatifs que les lasagnes à la viande de porc contiennent nettement plus d’acides gras saturés que les lasagnes à la viande de bœuf. En outre, ces portions sont trop salées.
Aussi longtemps que vous êtes conscient de ce déséquilibre et que vous tentez de limiter la quantité de sel et de graisses saturées pour le reste de la semaine, vous pouvez de temps à autre opter pour des lasagnes prêtes à consommer. Complétez-la toutefois par une entrée, un accompagnement ou un dessert riche en fibres, comme une portion supplémentaire de légumes, un potage ou une portion de fruits en dessert. La lasagne devient ainsi un repas à part entière.

Bien manger pour moins de 2 €

Selon notre panel de 60 consommateurs, les lasagnes prêtes à consommer peuvent parfois être savoureuses, en dépit d’une valeur nutritionnelle limitée. À quelques exceptions près, toutes les lasagnes ont été jugées délicieuses. Trois produits ont même reçu un score excellent.

De nombreuses marques de distributeurs bon marchés se classent dans le top dix. Pour un peu plus d’un euro, vous pouvez déjà disposer d’une délicieuse portion de lasagne d’une marque premier prix. Détail important : à ce prix, vous avez de la viande de porc dans votre assiette. Si, pour des raisons de santé ou autres considérations, vous préférez du haché de bœuf, il vous faudra facilement débourser trois à quatre fois plus. 

En outre, les deux lasagnes contenant exclusivement de la viande de bœuf ont été jugées moins bonnes par nos dégustateurs.

Pas de tricherie avec la viande

Nous n’avons pas pu constater de fraude à la viande. Dans le sillage du scandale de la viande de cheval de 2013, où des lasagnes à la viande de bœuf semblaient en réalité contenir de la viande de cheval, nous avons procédé à une analyse ADN des lasagnes achetées par nos soins.
Le labo a recherché du bœuf, du porc et du cheval. Aucune trace de viande de cheval n’a été trouvée, et à quelques petites anomalies près, les lasagnes contenaient à chaque fois les variétés de viande(s) mentionnées sur l’étiquette.

À table !

Envie, vous aussi, d’une lasagne prête à consommer ? Notre comparateur vous dévoile la plus délicieuse.