News

L'intolérance au lactose n'empêche pas de manger des yaourts

01 juin 2022
Peut-on manger du yaourt quand on a une intolérance au lactose

Les personnes qui souffrent d'une intolérance au lactose supportent généralement bien les yaourts. Les bactéries du yaourt rendent le lactose plus digeste. Inutile, donc, de s'en priver. Ce serait dommage de se passer de leurs bienfaits (calcium, protéines) pour la santé.

Qu'est-ce que le lactose ? Petit préambule, essentiel pour bien comprendre le sujet : le lactose est un sucre que l'on trouve naturellement dans le lait de tous les mammifères. Donc pas seulement dans le lait de vache (+/- 4-5 % de lactose), mais aussi dans celui de brebis et de chèvre, et même dans le lait humain.

Vers notre dossier "lactose"

Certaines personnes sont intolérantes à ce lactose faute de lactase, une enzyme digestive qui permet normalement de dégrader le lactose au niveau de l'intestin grêle. L'âge avançant, leur organisme produit peu, voire plus du tout de lactase, d'où leur hypersensibilité au lactose.

Ce sucre, qui n'arrive pas à être digéré correctement, fermente et arrive tel quel, non décomposé en particules plus petites (galactose et glucose), à l'étape suivante, c'est-à-dire dans le côlon. Là, il peut entraîner chez certains intolérants un sacré remue-ménage : crampes, flatulences, ballonnements, diarrhée... Rien de bien agréable, même si ce n'est pas dangereux pour la santé en soi. Rien à voir avec l'allergie aux protéines de lait, un tout autre problème médical.

Les allergies alimentaires

Comment savoir si on est intolérant au lactose?

En Belgique, on estime que jusqu'à une personne sur 7 est potentiellement prédisposée à cette sensibilité, une fois passé l'âge du biberon. Comme il s'agit d'une déficience en partie d'origine génétique, d'autres populations que la nôtre sont bien plus à risque de manquer de lactase, et donc d'être touchées par cette intolérance. Les Scandinaves, par exemple, digèrent généralement bien le lactose, au contraire de 60 à 80 % des Africains et jusqu'à 100 % des Asiatiques.

Différents tests (bilan sanguin, test d'haleine pour doser le taux d'hydrogène) sont possibles pour corroborer la présence d'une intolérance au lactose. Demandez conseil à votre médecin traitant. Les plaintes n'étant pas très spécifiques, ce genre de symptômes peuvent être causés par d'autres soucis, autant se faire diagnostiquer pour éliminer des maladies gastro-intestinales potentiellement plus graves. En outre, les produits laitiers contiennent des nutriments intéressants comme le calcium, de bonnes protéines et plusieurs vitamines. Ce serait dommage de s'en passer pour rien si on n'est pas intolérant.

La pyramide alimentaire

Quels aliments éviter en cas d'intolérance au lactose?

Faut-il éliminer tous les produits laitiers s'il s'avère qu'on a réellement une carence en lactase ? Non, une éviction totale n'est certainement pas un passage obligé. Par contre, il va falloir apprendre à réduire les doses et fractionner les prises d'aliments qui contiennent du lactose (lisez bien les étiquettes, on trouve du lactose là où on est loin de l'imaginer).

L'EFSA (l'Agence européenne de sécurité des aliments) estime le seuil de tolérance sans symptômes, chez la majorité des intolérants, à un verre de lait ou 2-3 pots (125 gr) de yaourt, soit environ 12 gr de lactose.

Par ailleurs, tous les produits à base de lait ne sont pas forcément riches en lactose. Les fromages à pâte dure en contiennent peu et sont d'habitude bien tolérés, tout comme les produits gras (glace, lait chocolaté). Et de nombreux produits sans lactose sont aujourd'hui disponibles dans les rayons des supermarchés. Attention toutefois au marketing : des produits naturellement pauvres en lactose (mozzarella, par exemple) sont étiquetés « zéro lactose » et coûtent plus cher !

Et le yaourt ? Peut-on manger du yaourt avec une intolérance au lactose ? Grâce aux deux ferments qui font de lui un yaourt, les bactéries lactiques Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermpophilus, son lactose est beaucoup plus digeste et passe généralement sans problème chez les intolérants. La preuve, même les Asiatiques, pourtant parmi les plus touchés par une carence en lactase, en consomment, comme on peut le voir dans certaines traditions culinaires (airag en Mongolie, lassi en Inde, etc.). Les Chinois, eux, adorent les yaourts à boire.

Vous êtes rassuré ? Découvrez à présent le yaourt parfait pour vous, grâce à notre comparateur des yaourts et des alternatives végétales :

Voici les meilleurs yaourts

59 Qualité
moyenne
Prix de référence 0,33  par emballage
59 Qualité
moyenne
Prix de référence 0,49  par emballage
64 Qualité
moyenne
Prix de référence 0,49  par emballage