L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Spaghettis complets : meilleurs sur toute la ligne !

28 mai 2019

28 mai 2019
Les spaghettis complets ne sont pas seulement bons pour votre santé, certains figurent également parmi les meilleurs de notre test au niveau du goût ! De quoi conjuguer plaisir et bienfaits à volonté ! 

Seulement 16% des Belges mangent des pâtes complètes au moins 1 x semaine, contre 70 % qui, sur la même période, leur préfèrent la version blanche ! Un désamour difficilement compréhensible au regard des bienfaits santé et des excellents résultats obtenus lors de nos tests de dégustation par les spaghettis complets.

Découvrez tous les résultats de test de 28 spaghettis secs (blancs et complets) dans notre notre comparateur spaghettis

DE CECCO Spaghetti n°12 Integrale
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
2,29 
ALBERT HEIJN Spaghetti au blé complet biologique
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
0,85 
DELHAIZE Spaghetti Blé complet biologique
88
Voir nos résultats de test

Obtenez un accès exclusif

Prix de référence
0,99 

Meilleurs que les blancs

Les spaghettis complets ont en effet séduit les papilles de notre jury italien, constitué de chefs expérimentés, et deux d'entre eux se classent même tout en haut de notre tableau, tant pour le goût que pour la tenue à la cuisson ou le mariage avec la sauce.

Rappelons qu'une portion de pâtes complètes, c'est-à-dire de pâtes fabriquées avec des grains de blé entier, couvre à elle seule déjà 30 % de vos besoins quotidiens en fibres. Les pâtes complètes vous apportent également une bonne dose de vitamines B et de minéraux (phosphore, potassium, magnésium et fer). Vous auriez donc tort de vous en priver ! 

Deoxynivalenol : trop is te veel !

Malheureusement, nos tests ont également révélé la présence de légères concentrations de composants toxiques (des ochratoxines et des deoxynivalenols DON de la famille des mycotoxines) et/ou de pesticides (dont du glyphosate) dans certains échantillons. 

Même si les limites légales étaient toujours respectées, ces légères quantités retrouvées ne sont pas sans risque si vous consommez, par ailleurs, beaucoup d'autres produits céréaliers. En effet, l’accumulation de petites concentrations de DON issues de différentes expositions (pain, pâtes, etc.) peut finir par vous faire excéder la dose journalière tolérable (DJT) fixée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

 Plus de détails sur les composants toxiques trouvés

Nous plaidons, au niveau européen, pour un abaissement des plafonds autorisés et ce, pas seulement pour les pâtes mais également pour les autres produits céréaliers, entre autres le pain, dont le Belge est un gros consommateur.