L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Seule la vitamine D est indispensable pour les enfants

06 septembre 2021

Vous vous demandez si votre enfant a besoin d’un boost de vitamines. Que faut-il lui donner exactement? Va-t-il souffrir de carences si vous ne le supplémentez pas? Voici la réponse.

Seul un supplément en vitamine D est utile pour les enfants. En Belgique, l’organisation Kind&Gezin conseille une supplémentation de 400 UI (unité internationale), soit 10 microgrammes de vitamine D par jour jusqu’à 6 ans. Elle est indispensable à leur croissance et leur permet de développer des os et des dents solides en absorbant le calcium issu de l’alimentation. 

Bien sûr, on en trouve dans certains aliments (tels que le poisson gras, le beurre, la margarine), mais la teneur en vitamine D dans l’alimentation et la possibilité de les exploiter sont relativement faibles. 

L’exposition au soleil (15 à 20 minutes par jour) est une excellente source de vitamine D quotidienne. Toutefois, en hiver, la météo ne le permet pas toujours. Par ailleurs, le recours, en été, à des vêtements couvrants et à la crème solaire, nous empêche aussi de synthétiser la vitamine D.

Chez les bébés, aussi, on donne un supplément de vitamine D (souvent sous forme de gouttes), car, même s’il y a de la vitamine D dans le lait maternel et les laits infantiles, elle s’y trouve en quantités trop faibles. Quant à l’exposition au soleil, elle est fortement déconseillée aux nourrissons.

Consultez notre analyse de 34 vitamines D destinées aux enfants de 0 à 6 ans.

VERS L'ANALYSE

Une multivitamine?

Pour un enfant en bonne santé, seule une supplémentation en vitamine D est recommandée. En effet, un régime alimentaire équilibré suffit pour répondre aux besoins en autres vitamines et minéraux. 

En revanche, une supplémentation peut être intéressante dans le cas d’une situation de déficience avérée, mais toujours sur avis médical.

Des compléments alimentaires peuvent, par exemple, être recommandés pour les enfants végétariens et végétaliens. Par ailleurs, si vous pensez que votre enfant ne consomme pas suffisamment de légumes ou de poissons, par exemple, n’hésitez pas à en parler avec le médecin. Seul un professionnel de la santé pourra vous guider.

Community

Santé

banner

Conversations liées