L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Communiqué

Compléments pour enfants inutiles, trop chers ou surdosés : Test Achats demande que l’on mette un peu d’ordre

06 septembre 2021

Bien que seule une supplémentation en vitamine D soit réellement indispensable pour un enfant en bonne santé, les produits multivitaminés ont la cote aussi bien en pharmacie qu’en grande surface. Ces derniers sont pourtant 4 fois plus chers en moyenne, selon l’analyse effectuée par Test Achats. L’organisation a également analysé 34 compléments en vitamine D et constaté qu’11 d’entre eux sont surdosés, avec des risques concrets pour la santé des enfants, tels qu’un arrêt de la croissance.

Seule la vitamine D est indispensable

Pour un enfant en bonne santé, seul un supplément en vitamine D est utile et recommandé. En Belgique, on conseille une supplémentation de 400 UI (unité internationale), soit 10 microgrammes de vitamine D par jour jusqu’à 6 ans. Elle est indispensable à la croissance des enfants et leur permet de développer des os et des dents solides en absorbant le calcium issu de l’alimentation. Bien sûr, on en trouve dans certains aliments (tels que le poisson gras, le beurre, la margarine), mais la teneur en vitamine D dans l’alimentation et la possibilité de les exploiter sont relativement faibles. 

 

 

Multivitamines chères et inutiles

Un régime alimentaire équilibré suffit, par contre, pour répondre aux besoins en autres vitamines et minéraux. Ce n’est qu’en cas de déficience avérée, mais toujours sur avis médical, qu’une supplémentation peut être intéressante. Des compléments alimentaires peuvent, par exemple, être recommandés pour les enfants végétariens et végétaliens. « Bien que seule la vitamine D soit nécessaire pour un enfant en bonne santé, les compléments multivitaminés ont la cote et se vendent régulièrement en pharmacie et grandes surfaces » réagit Julie Frère, porte-parole. « Dont coût : ceux-ci sont en moyenne 4 fois plus chers que les simples compléments en vitamine D : un peu plus de 11 EUR/mois en moyenne au lieu de 2,5 EUR/mois ».

 

 

Vitamines surdosées

Encore faut-il choisir le bon complément. En effet, sur les 34 compléments alimentaires de vitamine D destinés aux enfants de 0 à 6 ans analysés par Test Achats, 11 contiennent des doses trop élevées. « Ce surdosage est pourtant dangereux » alerte Test Achats. « Par son accumulation facile dans l'organisme, la vitamine D peut se trouver en excès avec comme conséquence une hypercalcémie, des troubles neurologiques et un risque de lithiase rénale. Une overdose s'accompagne de nausées, vomissements, diarrhées, douleurs et fatigue ».

 

Test Achats recommande également d’être attentifs à l’accumulation de plusieurs compléments alimentaires. En effet, certains parents donnent à leurs enfants d’autres types de suppléments (probiotiques, oméga 3, etc). Mais ces derniers contiennent parfois, eux aussi, de la vitamine D, ce qui peut entraîner un surdosage.

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.