L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Les recettes des industriels sous la loupe

03 avril 2020

Certains industriels trafiquent leurs produits en remplaçant les ingrédients les plus coûteux d’une recette par d’autres "meilleur marché". Il en résulte des produits qui n’ont plus grand-chose à voir avec la recette d’origine.

Les ruses des industriels

Ce qui distingue la bonne vieille recette de votre grand-mère de celle d’un industriel est l’ajout d’ingrédients qui n’ont rien de très naturel. Parmi eux, on distingue deux catégories:

  • Des ingrédients dits technologiques (émulsifiants, stabilisants…): ils sont nécessaires afin de permettre à des produits transformés de maintenir une certaine texture tout au long de leur processus de fabrication. Sans eux, une mousse au chocolat, par exemple, s’affaisserait tout de suite lors de l’emballage, du transport, du stockage.
  • Des ingrédients de remplacement: ils remplacent des ingrédients coûteux et permettent aux industriels de faire baisser leurs coûts de production.

Ce sont les ingrédients de remplacement qui nous intéressent ici.

Après avoir analysé 5 catégories de produits industriels (pesto, tiramisu, mousse au chocolat, glace à la vanille et pain d’épices), nous avons constaté que la plupart contenaient des ingrédients de substitution "bon marché".

Malheureusement, les produits bio n’y échappent pas. Sachez également que les produits qui contiennent le plus de substituts "bon marché" ne sont pas nécessairement moins chers.

Emballages trompeurs

Autre constat: certains emballages sont trompeurs par leurs images, ainsi que par leur dénomination et certaines autres allégations. Des images d’ingrédients traditionnels ou des mentions telles que "recette italienne" ne vous garantissent pas que ces produits respectent la recette traditionnelle. Nous avons dès lors écrit aux fabricants belges et à Albert Heijn afin de les prier de modifier leur emballage.