News

Les emballages alimentaires trompeurs dérangent 65% des consommateurs

20 décembre 2017

20 décembre 2017
C'est ce qui ressort de notre enquête menée auprès de plus de 1000 personnes. Celles-ci nous incitent par ailleurs à réclamer l’indication obligatoire du pourcentage de fruits à l'avant des emballages. Message entendu, bien évidemment.

Depuis des années, nous nous battons pour un étiquetage correct des produits alimentaires. Et ce combat est loin d'être terminé.

Les fabricants tentent toujours d'appâter les consommateurs grâce à des emballages attractifs, en y faisant par exemple figurer de beaux fruits alors que le produit n’en contient qu'un infime pourcentage.

Nous avons sondé plus de 1 000 personnes à ce sujet. Le résultat est sans appel : plus de 65 % jugent ces emballages trompeurs et nous encouragent à demander l’indication obligatoire du pourcentage de fruits à l'avant de l’emballage.

Tout est fait pour allécher le consommateur

D’après la loi, les fruits et autres ingrédients nobles peuvent être mentionnés verbalement ou visuellement sur l’emballage uniquement s’ils sont présents dans le produit et que leur pourcentage est mentionné dans la liste des ingrédients. Mais les fabricants interprètent cette règle à leur avantage, en ajoutant à la recette des quantités minimes de jus ou de purée de fruits pour pouvoir attirer le consommateur avec des représentations de fruits sur l’emballage.

Pour nous, il est inacceptable que le consommateur ne puisse pas se fier aux promesses de l’emballage pour déterminer si un produit contient ou non des quantités raisonnables de vrais fruits.

On vous trompe

Dans la même enquête, la moitié des répondants, lorsqu'on lui soumettait un emballage bien précis, a jugé que le produit contenait bien davantage de fruits des bois qu'en réalité.

Et ils sont deux tiers à estimer que nous devons plaider pour que la teneur réelle en fruits apparaisse à l’avant de l’emballage.

Message bien reçu

Ces avis ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd ! Nous avons bien saisi le message et sommes disposés, plus que jamais, à poursuivre le combat pour des emballages "honnêtes".

En attendant, nous conseillons aux consommateurs de ne pas se laisser berner par le seul emballage, mais de toujours vérifier la liste des ingrédients d'un produit alimentaire.


Imprimer Envoyer par e-mail