L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Emballage alimentaire : du changement concernant les images, mais pas assez

10 février 2021

La représentation de fraises sur l’étiquette d’un yaourt ne contenant (presque) pas de vraies fraises, c’est possible. Mais de nouvelles lignes directrices concernant les emballages ont vu le jour. Un pas en avant certes, mais dont nous ne sommes que très moyennement satisfaits.

Les informations sur les denrées alimentaires ne peuvent pas être trompeuses : c’est ce qui est établi dans la législation européenne. Mais force est de constater que cette formulation laisse trop de place à l'interprétation. 

Stop aux ingrédients alibi

Qui n’a jamais acheté un yaourt qu’il pense être "à la fraise", mais sans fraise ? Les représentations et mentions non réalistes des ingrédients comme une image de fraise sur un yaourt peuvent vous induire en erreur. Pour éviter cela, le SPF Economie a publié sur son site de nouvelles directives concernant l'utilisation d'images graphiques et d'informations sur l'étiquette.

Le changement positif le plus notable se situe au niveau de l’utilisation de ce qu’on appelle les "ingrédients alibis", c’est-à-dire des aliments ajoutés en toute petite quantité uniquement pour justifier la mise en évidence de cet ingrédient sur l’emballage. Les nouvelles lignes directrices prévoient que lorsqu’un ingrédient aromatisant (fraise, truffe...) est utilisé, celui-ci doit réellement apporter un goût. Une bonne nouvelle.

Des guidelines non contraignantes

Dans la perspective de l'élaboration de ces lignes directrices, nous avons été consultés par le SPF Economie et nous avons eu l’occasion d’exprimer nos revendications, mais nous n’avons pas été entendus sur tous les points. C’est pourquoi nous ne sommes que modérément enthousiasmés par les nouveautés apportées.

Notre plus grande déception vient du faite que ces lignes directrices ne sont pas contraignantes. Ces directives devraient avoir force de loi et mieux encore, au niveau européen. Nous en sommes loin.

Autre point problématique : les images de fruits, de truffes ou d'autres ingrédients aromatisants sont autorisés sur l'étiquette sans que ces ingrédients soient réellement utilisés dans le produit, à condition que les mots "goût", "arôme" ou "arôme naturel" soient ajoutés. Un yaourt contenant uniquement des arômes saveur/goût fraise peut donc utiliser une image de fraises à condition que l’illustration soit accompagnée de la mention "avec arôme de fraise". Nous ne sommes pas d’accord sur ce point.

Des solutions créatives existent pourtant pour suggérer une saveur sans induire en erreur, comme les taches colorées sur l'emballage du produit laitier de gauche, bien plus appropriées que les fruits présentés sur celui de droite.

 

Enfin, nous regrettons que les produits malsains puissent continuer à inclure des images d'aliments sains sur l'étiquette pour indiquer le goût. Les produits représentant des fruits, des légumes, des grains entiers, des noix ou des légumineuses pourraient créer l’idée que le produit lui-même est sain alors que ce n’est pas forcément le cas. Nous soutenons que des pourcentages minimaux devraient être introduits, en particulier lorsque ces ingrédients peuvent être mis en évidence sur l'étiquette. 

Pour plus d'informations concernant toutes les lignes directrice et nos revendications, consultez notre dossier "Finis les fruits trompeurs sur les étiquettes"

Vers notre dossier Finis les fruits trompeurs sur les étiquettes

Nous allons évidemment suivre de près l’application pratique de ces guidelines sur des emballages que nous jugerions trompeurs ou inadéquats.

Soyez lucide, l’emballage reste un élément marketing

Notre conseil reste le même: ne vous laissez pas guider par les images et les revendications sur le devant de l'emballage.

Retenez que les mentions "goût", "saveur", "parfum", "arôme" et "arôme naturel" accompagnées d'une image signalent que l'ingrédient représenté n'est pas ou à peine présent dans le produit.

Consultez la liste des ingrédients pour découvrir ce que contient le produit: rappelez-vous que les ingrédients sont répertoriés par ordre décroissant et que ceux mis en évidence sur l'étiquette doivent inclure un pourcentage.

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

4 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

16-02-2021

En parlant de yaourt je déplore qu’il y ait sur le marché autant de faux yaourts grecs (Danone, oil os , Delhaize..) alors que des vrais yaourts grecs sont disponibles en Belgique . Delhaize retire de son assortiment le yaourt Fage (grand format), un vrai yaourt grec et vend à côté de cela un nombre invraisemblable de faux yaourts grecs!! Quel est l’interêt du consommateur d’acheter un faux grec plutôt que qu’un authentique ? Je ne comprends pas cette logique.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

24-02-2021
, a répondu:

En effet, les recettes de yaourts à la grecque  varient beaucoup. Cela s’explique par le fait que le terme « à la grecque » n’est pas réglementé. Ainsi, un yaourt à la grecque n'est pas l'autre. Plus d'infos sur notre site https://www.test-achats.be/sante/alimentation-et-nutrition/aliments-et-complements-alimentaires/guide-dachat/yaourts/yaourts-a-la-grecque. ^Kelly

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

16-09-2020

herbalife est ce un produit a conseiller

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

24-02-2021
, a répondu:

Bonjour Denis. Quel produit en particulier d'Herba Life vous intéresse? ^kelly

Community

Santé

banner

Conversations liées