News

Du marketing aux réalités: 3 produits épinglés

12 septembre 2017
étiquetage étiquette supermarché

12 septembre 2017
Le Becel à l’huile d’avocat et de citron vert est-il vraiment si particulier? Le Müesli Urkorn de Verival est-il sans sucres ajoutés? Et le yaourt grec de Super Spoon est-il vraiment si «super» qu’il le prétend? La liste des ingrédients raconte une autre histoire...

Les fabricants ont leurs astuces pour faire paraître leurs produits plus spéciaux ou plus sains qu’ils ne sont en réalité. Nous sommes à nouveau tombés récemment dans les rayonnages sur plusieurs exemples qui illustrent cela.

"Sans sucres ajoutés"

Le Musli Urkorn de Verival est nutritionnellement  assez bon. Dommage que le fabricant se croie obligé d’afficher l’allégation "sans sucres ajoutés". Le fabricant s’efforce ainsi d’attirer le consommateur soucieux de limiter sa consommation de sucre 
Mais à la lecture de l’étiquette, il s’avère que le produit contient bel et bien des sucres ajoutés. Il contient en effet des concentrés de jus de datte, de jus de pomme et de purée de banane. Du point de vue légal, il s’agit d’un ajout de sucres.

“A l’huile d’avocat et au citron vert”

Becel sort un nouveau produit à tartiner à l’huile d’avocat et au citron vert. Cela semble particulier et attire le consommateur qui souhaite avoir ce petit quelque chose en plus. Mais lorsqu’on examine l’étiquette (quasi illisible!), on remarque qu’il contient avant tout de l’huile de tournesol, puis de l’huile de palme... Il renferme aussi beaucoup trop de sel pour ce type de produit (près d’1g par 100g), pour un goût très peu convaincant et une sensation de gras.
Rien de si particulier donc...

“Super” et “riche en protéines”

Qualifiez-le de «super» et les consommateurs vont penser qu’il l’est vraiment, s’est sans doute dit le producteur du yaourt grec Super spoon...
En réalité, Super spoon est un simple yaourt à la grecque maigre, avec 7% de fruits, 2% de céréales et 0,5% de lin...  et un goût lourd et pâteux.
Le yaourt s’affirme riche en protéines. Cela attire incontestablement l’attention du consommateur qui, pour l’une ou l’autre raison, préfère un régime alimentaire riche en protéines. Le yaourt contient en effet beaucoup de protéines, mais cette allégation est superflue, car de nombreux produits laitiers maigres ou demi-écrémés sont riches en protéines...

 

 

Vous trouvez d’autres exemples en magasin? Partagez-les avec nous sur notre page Facebook!

 

Imprimer Envoyer par e-mail