L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Pour maigrir : 4 solutions

04 juin 2015
4 solutions

04 juin 2015

Vouloir maigrir lorsqu’on est en surpoids, c’est une bonne chose, mais encore faut-il y arriver. Diverses possibilités s’offrent à vous. Quels sont les avantages et inconvénients de chacune de ces quatre possibilités ? Dans quel cas doit-on suivre l’une ou l’autre méthode ? Voici les réponses à vos questions.

Faire attention à sa ligne

Qui dit maigrir ne dit pas forcément faire régime. Lorsque vous n’avez pas beaucoup à perdre, vous pouvez simplement décider de faire attention à votre ligne. Cela dépend bien sûr de votre indice de masse corporel (IMC) et de vos habitudes alimentaires. Si vous mangez beaucoup de sucreries, ou si vous buvez beaucoup d’alcool, par exemple, rien ne vous empêche de diminuer quelque peu votre consommation ! Certaines habitudes qui vous font prendre du poids peuvent en effet être supprimées, sans pour autant suivre un régime strict.

Modérez les glucides

Et gardez à l’esprit la pyramide alimentaire. Sachez, par exemple, que le Belge mange le plus souvent trop peu de glucides complexes et trop de matières grasses (surtout saturées). Mieux vaut donc donner la préférence aux produits avec de l'amidon, comme les pommes de terre, le riz complet, les pâtes, le pain complet, etc. Modérez par contre votre consommation de glucides simples qui donnent un goût sucré. Les protéines représentent les éléments constitutifs de notre corps et doivent répondre à 10 % de vos besoins énergétiques totaux.

Produits « lights » ?

Par ailleurs, les produits « lights », c’est-à-dire plus pauvres en matière grasse, peuvent aussi vous donner un coup de pouce. Mais pas tous… De nombreux produits utilisent les labels « light », « fitness », « sans sucre ajouté », « 0% »,… Ils donnent l’impression qu’il s’agit de produits allégés, mais ne donnent aucune garantie que le produit a effectivement une teneur en calories réduite. Le café « Mokka Light » de Delhaize, par exemple, peut donner au consommateur l’idée erronée que ce café contient moins de calories. En effet, le café ne contient déjà aucune calorie par nature et le mot « light » se rapporte uniquement à un taux de caféine réduit. Bref, certains produits avec la mention « light » sont aussi caloriques que leur équivalent classique. Pour ne pas être trompé, prenez la peine de lire l’étiquette, et de voir s’il y a effectivement une différence du nombre de calories (et si elle en vaut la peine !).


Imprimer Envoyer par e-mail