Réponse d’expert

Koko Dairy Free

01 août 2014
question réponses conseils

01 août 2014
Une alternative pour ceux qui ne tolèrent pas le lait. Mais elle serait plus digeste sans tous ces boniments sur l’emballage.

Cette alternative végétale au lait de vache contient notamment de l’eau et 8,4 % de lait de coco, enrichi au calcium pour apporter le même avantage que le lait de vache. Cette boisson a une teneur en matières grasses et en calcium comparable à celle du lait demi-écrémé. Sur les faces avant et latérale du produit, on peut lire : 0 % de cholestérol, 0 % de lactose, 0 % de soja, 0 % de gluten. Utile, vous diriez-vous, sauf que certaines de ces mentions (comme celles sur le soja et le gluten) peuvent inciter le consommateur à croire que ce lait présente un avantage supplémentaire par rapport à d’autres produits similaires, ce qui est trompeur.

Et puis, il y a une mention sur les acides gras à chaîne moyenne, mise en évidence sur l’emballage. La noix de coco en contient beaucoup (50 %, et non 60 % comme indiqué sur l’étiquette). Ces acides gras sont plus digestes que ceux d’autres huiles. Cet avantage est important pour les personnes sous nutrition artificielle en milieu hospitalier, mais ne présente aucun intérêt pour le consommateur en général. Du marketing à l’état pur, donc, d’autant plus que Koko Dairy Free ne contient que 8,4 % de lait de coco.

Vous aussi, vous avez une question sur le prix ou l’utilité d’un médicament, sur le traitement que vous suivez ou sur un examen médical à passer ?

Contactez-nous


Imprimer Envoyer par e-mail
Exclusivité membre

Accédez à ce contenu

Pour seulement 4 €, découvrez ce contenu et de nombreux autres !


Je découvre Test Achats pour 4 €