L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Retrait de produits alimentaires

28 mai 2019
stop retrait produits

28 mai 2019
L’Afsca exige régulièrement le retrait de produits pour des raisons de sécurité alimentaire. Comment faire pour se tenir informé ? Et comment réagir si l’on a acheté, voire déjà consommé, un produit à risque ?

L'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (Afsca) a pour mission de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments. Dans cette optique, elle effectue des contrôles réguliers et en diffuse les résultats sur son site.

Par ailleurs, si une entreprise pense qu’un produit qu’elle a importé, produit, transformé ou distribué peut être préjudiciable pour la santé, elle doit en informer immédiatement l’Agence.

La gamme des mesures possibles

Lorsqu’il y a risque pour la sécurité alimentaire, l’Afsca peut prendre l’une ou l’autre de ces mesures :

  • Rappel. Il est demandé aux clients de ne pas consommer ou utiliser les produits concernés et de les ramener en magasin.
  • Retrait. Les produits sont retirés chez tous les clients commerciaux (entreprises agro-alimentaires, commerces de gros ou de détail).
  • Blocage. Les matières premières et les produits transformés doivent demeurer sur place. Aucune utilisation n’est permise et le transport vers des clients est interdit.
  • Avertissement. Signale qu’une substance provoquant une allergie ou une intolérance a été détectée dans un produit et qu’elle n’est pas mentionnée sur l’étiquette. Ce produit ne peut donc pas être consommé par les personnes allergiques ou intolérantes à cette substance. Mais bien par les autres. Il y a aussi avertissement en cas de date limite de consommation erronée ou manquante.

Causes des rappels

Des statistiques 2018 de l’Afsca, il ressort que 45 % des rappels ont trait à un problème chimique (traces de pesticides par exemple), 36 % à un problème microbiologique (présence de bactéries) et 19 % à un problème physique (traces de verre, etc.).

À noter que certains produits font plus souvent l’objet d’un rappel que d’autres. Citons notamment le poulet (risque de salmonelle), le fromage (risque de contamination par la bactérie E. Coli), les chips et biscuits (risque de présence d’acrylamide, liée à la cuisson).

Comment se tenir informé ?

Sachez d'abord que nous relayons les rappels les plus importants sur notre page Facebook.

Vous pouvez également être tenu informé en temps réel via les canaux de l’Afsca :

Ou via d’autres médias, sachant que tout rappel ou avertissement fait l’objet d’un communiqué de presse validé par l’Agence.

Par ailleurs, si risque pour la santé il y a, une affichette reprenant les informations relatives au rappel est placée de façon bien visible dans tous les points de vente du produit concerné. Et les entreprises de vente en ligne doivent signaler le rappel sur leur site.

Comment réagir en cas de rappel ?

En cas de rappel de produit, vous êtes invité à ne pas le consommer et à le ramener en magasin.

Si vous le ramenez au point de vente, vous serez remboursé.

Et si vous l’avez déjà consommé ? Les avis communiqués au grand public décrivent les symptômes liés à une éventuelle contamination, listent les groupes à risque et conseillent de consulter un médecin si l’on présente ces symptômes après avoir ingéré le produit.