Dossier

Fruits et légumes à risque

05 octobre 2012
fruits légumes à risques

05 octobre 2012

Quels sont les risques sanitaires des fruits et légumes importés des quatre coins du monde ?

Des virus dans les aliments importés

Dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, il est généralement conseillé de consommer cinq portions de fruits et légumes par jour. La plupart du temps, ces produits frais sont importés des quatre coins du globe afin de nous garantir un approvisionnement permanent.

Importation à risque ?

La mondialisation du commerce assure la présence d’une grande variété de fruits et légumes dans nos supermarchés tout au long de l’année. Mais toute médaille a son revers et cette importation n’est pas sans risque. Afin de déterminer ces derniers, un projet européen nommé Veg-itrade a entrepris une série d’études portant sur les fruits et les légumes. Ce projet européen, auquel participe Test-Achats, regroupe 23 partenaires issus d’universités, d’instituts de recherche.

Des virus voyageurs

Les résultats de ces études sont alarmants : malgré toutes les précautions prises tout au long de la chaîne alimentaire, certains virus passent tout de même entre les mailles du filet. C’est le cas notamment des norovirus, responsables de nombreuses gastroentérites non bactériennes. Parmi les principaux aliments à risques, on compte les coquillages et les fruits et légumes.

Bien cuire les aliments

Le mode de transmission le plus important dans le cas des norovirus, c’est l’intervention de l’homme dans la chaîne de production alimentaire. Elle se produit si la personne est malade, par exemple. La contamination des aliments peut se produire à différents moments : de la récolte à la préparation d’un plat, en passant par le lavage et le triage des produits frais concernés.

En tant que consommateur, le seul conseil que nous pouvons vous donner est de cuire vos aliments, car un simple lavage à l’eau ne suffit pas.


Imprimer Envoyer par e-mail