News

Du porc et des sulfites dans le filet américain préparé?

25 février 2015
filet américain

25 février 2015

Selon notre enquête, il arrive fréquemment que les bouchers prennent des libertés avec les prescriptions légales en ce qui concerne le filet américain. Plus de la moitié des échantillons testés présentait une température de conservation trop élevée, certains contenaient des sulfites et deux échantillons des germes potentiellement pathogènes.

Nos enquêteurs ont visité 40 boucheries, tant membres d'une chaîne qu'indépendantes, pour y commander du filet américain préparé. La température du produit a été relevée directement après l'achat, avant le départ des échantillons réfrigérés pour le laboratoire. 

Température et germes

Légalement, la température de conservation de l'américain préparé ne peut excéder 4°C. Seuls 15 échantillons satisfaisaient à cette norme ! Deux d'entre eux présentaient par ailleurs les bactéries pathogènes de salmonelles et de listeria.

Le sulfite pose encore problème

Quoique l'ajout de sulfite à l'américain préparé soit interdit depuis belle lurette en Belgique, nous en avons encore retrouvé une importante concentration dans deux échantillons. Le sulfite est un agent conservateur qui garde sa belle couleur rouge à la viande de bœuf, même lorsqu'elle est moins fraîche. Il masque en outre l'odeur des éventuels processus de putréfaction. Il devient ainsi quasiment impossible de se prononcer sur la fraîcheur du filet américain à partir de son aspect ou de son odeur. 

Sachez ce que contient votre assiette

Le filet américain peut être uniquement  composé de viande de bœuf et, pour autant que ce soit indiqué sur l'étiquette, de viande de cheval. Un quart des échantillons n'en contenait pas moins de la viande de porc meilleure marché, viande qui a plus de risques d'être parasitée que la viande de bœuf crue. Les producteurs essaient régulièrement de contourner la loi en vendant leur produit sous un autre nom comme "préparé du chef". 

Nous exigeons : 

  • que l'interdiction d'ajouter du sulfite soit enfin respectée. Il serait souhaitable que l'Afsca mène des contrôles ciblés permanents et qu'il y ait des sanctions contraignantes en cas d'infraction.
  • que l'appellation légale, à savoir “filet américain préparé” ou“ bereide filet americain” soit utilisée le plus possible. Si les producteurs s'en écartent, il doivent clairement préciser que le produit contient d'autres sortes de viande et dans quelles proportions. Par exemple "préparé du chef avec 30% de viande de porc". 
  • que les boucheries respectent l'obligation légale de placer un thermomètre en évidence. En tant que client, vous pourrez ainsi contrôler si les produits sont conservés à la bonne température.


Imprimer Envoyer par e-mail