News

Rien ne prouve que votre animal puisse vous transmettre le coronavirus

01 octobre 2020
animal de compagnie coronavirus

Depuis le premier confinement, de plus en plus de propriétaires d’animaux se posent des questions concernant une éventuelle transmission du virus entre l’homme et l’animal. Ces inquiétudes sont-elles fondées? Quelles sont les précautions à prendre?

En confinement, nous sommes autorisés à sortir nous aérer, et notamment à promener notre animal de compagnie. Mais cela soulève certaines questions: qu'en est-il de la transmission du virus aux animaux? Peuvent-ils être infectés? Peuvent-ils vous transmettre le virus? Voici ce que l’on sait à l’heure actuelle.

1. Votre animal domestique peut-il vous transmettre le COVID-19?

Il n'y a actuellement aucune preuve que les animaux de compagnie puissent infecter leurs propriétaires avec le nouveau coronavirus. Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a déclaré que, bien que les animaux sauvages soient la source probable du virus en Chine, il se transmet d’individu à individu, principalement par les gouttelettes lorsque les gens éternuent, toussent ou expirent. Il n’y a donc aucune raison de déposer votre animal dans un refuge.

2. Pouvez-vous transmettre le COVID-19 à votre animal? 

Depuis le début de l’épidémie, il y a eu quelques cas rares de transmission du virus de l’homme vers l’animal. À l’échelle mondiale, deux chats, deux chiens et un tigre de Malaisie dans un zoo ont été contaminés par le COVID-19 à cause d’un humain. Le Comité scientifique de l’AFSCA indique toutefois qu'il s'agit d'un risque limité.

3. Le virus peut-il se transmettre d’un animal à l’autre?

Il n'apparaît pas à ce stade qu’un chat, par exemple, puisse facilement transmettre le virus à un autre chat. Des études antérieures concernant le SARS-CoV – le coronavirus responsable de l'épidémie de SARS de 2002 à 2004 – ont démontré que les chats peuvent effectivement être infectés et qu’ils peuvent se transmettre le virus entre eux. Cependant, lors de la pandémie du SARS, rien ne prouve que le SARS-CoV était largement répandu parmi les chats domestiques ou qu'il a été transmis des chats aux humains.

4. Quelles sont les précautions à prendre avec vos animaux?

Afin de protéger vos animaux de compagnie de tout risque de contamination :

  • Évitez de rentrer en contact avec leurs muqueuses (nez/bouche/yeux).
  • Ne partagez pas de nourriture avec eux.
  • Lavez-vous soigneusement les mains avant et après contact avec votre animal.
  • Continuez à promener votre chien et laisser sortir votre chat si cela est dans vos habitudes. Ils en ont tout aussi besoin que vous. En revanche, si vous êtes malade, restez chez vous et gardez vos animaux de compagnie à l’intérieur.

Attention: ne désinfectez pas leurs pattes ou leur pelage avec des produits désinfectants tels que du gel hydroalcoolique, du dettol, de l’alcool ou encore de l’eau de Javel. Vous risquez de causer des brûlures et des intoxications à votre animal de compagnie. Si vous tenez vraiment à le laver, utilisez des produits doux adaptés aux animaux.

Évitez également de laisser les gens caresser votre animal de compagnie dans la rue. En effet, toute surface qui entre en contact avec une personne infectée par le COVID-19 peut en principe transmettre le virus. Cela s'applique également au pelage des animaux. Évitez pour cette raison de caresser le chat du voisin ou les animaux que vous croisez dans la rue.

5. Quand devez-vous contacter votre vétérinaire?

Si votre animal tousse, éternue, qu’il se traîne et semble éprouver d'autres symptômes inhabituels, appelez le cabinet de votre vétérinaire pour discuter de la façon dont il peut vous recevoir et traiter votre animal.

Vers la plateforme animaux de compagnie

GAIA, l'association de défense des droits des animaux, a mis en place un numéro vert destiné à recevoir toutes vos questions concernant vos animaux de compagnie en temps de confinement: 0800/53 335. Consultez également leur FAQ à ce sujet.

Pour plus d’informations, consultez la foire aux questions de l’AFSCA sur le coronavirus.