News

Coronavirus: faut-il prendre de la vitamine C ou d'autres compléments alimentaires ?

10 avril 2020
Coronavirus: faut-il prendre de la vitamine C ou d'autres compléments?

Vitamine C, zinc, cocktails de vitamines B, spiruline... Le Web, et les réseaux sociaux en particulier, n'ont pas leur pareil pour nous abreuver, souvent jusqu'à la lie, de conseils contre le coronavirus. Et ainsi, indirectement, nous vendre un chat dans un sac. Que faut-il croire? Les compléments alimentaires sont-ils pertinents contre le Covid-19 ? Nos experts décryptent l'info.

Parmi les nombreux compléments alimentaires qui circulent sur internet pour le moment, et qui se targuent souvent de renforcer notre immunité pour faire face à la pandémie de Covid-19, se trouve, notamment, la vitamine C. Ces suppléments ont-ils réellement un effet sur notre système immunitaire ?

Des preuves scientifiques ? Quelles preuves scientifiques ?

Il est démontré que la vitamine C joue un certain rôle, de soutien, au niveau du système immunitaire. Autrefois (il y a très, très longtemps), on constatait parfois d'importantes carences en vitamine C, surtout chez les explorateurs au long cours qui ne mangeaient que des boîtes de conserve. Ce qui pouvait provoquer le scorbut, accompagné de maladies infectieuses comme des pneumonies.

Cependant, l'utilité de doses élevées de vitamine C dans le traitement des rhumes et/ou des problèmes pulmonaires - qu'ils soient ou non causés par le coronavirus - n'a, elle, pas été démontrée. Une étude est actuellement en cours en Chine, avec des doses élevées de vitamine C administrées en perfusion, dans le traitement des problèmes pulmonaires liés au SRAS-CoV-2, le virus responsable de la pandémie 2020. Mais les résultats ne sont pas encore connus. Par ailleurs, une étude bibliographique réalisée selon les règles strictes de la Cochrane Library n'a pas pu démontrer le rôle de la vitamine C dans la prévention des rhumes. 

Prudence sur internet

Ce manque d'évidences scientifiques n'empêche pas certains sites internet de faire la promotion de la vitamine C et d'autres supplémentations dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, en surfant sur la question: « Comment renforcer ses défenses immunitaires en période de coronavirus? ». Et d'expliquer: « Lorsque notre système immunitaire est mis à rude épreuve, il peut être intéressant de se tourner vers les compléments alimentaires. Voici nos recommandations avec les produits disponibles dans nos magasins. ». Ce site ne livre pas en Belgique, mais il dispose toutefois de magasins à la frontière française.

Autre exemple ici ou encore ici, avec des conseils qui peuvent mener, au final, à vous faire acheter de nombreux produits (souvent livrables en Belgique, mais aussi vendus en grandes surfaces, qui sont, elles, toujours accessibles au public pendant le confinement).

Profiter de l'anxiété généralisée

Soulignons que ce genre de sites mentionnent souvent le coronavirus dans des titres et articles, pas sur les produits ou les fiches-infos des produits en vente. Une façon, sans doute, de se prémunir contre d'éventuelles plaintes de consommateurs. Certains, présageant du risque de se faire taper sur les doigts, ont déjà adapté leurs propos, en supprimant le terme « Covid-19 », par exemple.
  • Sur ce site, qui parle d'une « période de guerre immunitaire » pour évoquer la crise actuelle, beaucoup d’articles parlent du coronavirus sans le citer nommément, mais on comprend clairement qu’il s’agit bien de cela, vu les visuels associés (et les dates de publication).
  • Ce site hollandais préconise de prendre jusqu'à 3 grammes (3000 mg) de vitamine C («progressivement pour éviter les diarrhées»), ainsi que 3 grammes de spiruline par jour. Or, les recommandations en vitamine C pour un adulte sont de 110 mg par jour.
  • Enormément de coachs, nutrithérapeutes en ligne et autres blogueurs ou vlogueurs se font également le relais d'informations nutritionnelles entre vitamines, supplémentations et (corona)virus. Méfiance. Demandez-vous toujours ce qu'on essaie de vous vendre là-derrière. Ils ont pour dénominateur commun de surfer sur l'anxiété générée par le Covid-19 dans la population, en affichant, notamment, des visuels de masques buccaux.

Des informations fiables sont nécessaires. Vous avez, vous aussi, vu un exemple de ce genre ? Ou vous avez de sérieux doutes sur un produit ou un point de vente ? Signalez-le-nous via ce formulaire, et les experts de notre plateforme dédiée aux abus et tentatives d'escroquerie examineront votre information.

Vers le formulaire

 

Vous envisagez d'en acheter ?

Une alimentation équilibrée comprenant deux fruits et trois légumes par jour fournit normalement suffisamment de vitamine C. Où pouvez-vous la trouver? Dans les agrumes, les kiwis, les tomates ou encore les brocolis. L'excédent de vitamines disparaît dans les urines et les selles (quel gaspillage coûteux s'il s'agit de compléments alimentaires). Par ailleurs, des doses importantes de vitamine C peuvent entraîner des troubles gastro-intestinaux (ballonnements, maux de ventre, diarrhées, flatulences, dès 1 gramme chez certaines personnes) voire, éventuellement, des calculs rénaux. N'hésitez pas à voir ou revoir notre dossier dédié aux compléments alimentaires.

Vers notre dossier sur les compléments alimentaires

Et celui sur les vitamines