L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Masques faits maison pas adaptés aux hôpitaux et labos

23 mars 2020

Le SPF Santé publique a diffusé un message incluant un modèle et un mode d’emploi vous permettant de fabriquer vous-même votre masque buccal...Une belle initiative. Cependant, de tels masques buccaux sont uniquement utiles pour les personnes malades et leurs soignants à la maison afin de réduire les chances de contamination.

En ces temps de crise, nombreux sont ceux qui souhaitent apporter leur pierre à l’édifice et offrir leur aide dans la mesure du possible. Fabriquer soi-même des masques buccaux est l’une des possibilités. Le SPF Santé Publique a validé les informations d'un site qui propose un modèle et un mode d'emploi permettant de réaliser des masques buccaux. Attention, si l’initiative est réconfortante, il faut bien garder à l'esprit que de tels masques ont une utilité limitée.

Masques chirurgicaux vs masques respiratoires

Les masques que vous pouvez fabriquer vous-même sont des masques chirurgicaux. Ces masques ne vous protègent pas du virus. Ils sont uniquement utiles pour les patients (que l’on suppose) contaminés et les personnes qui s'en occupent à la maison. Ils permettent, en combinaison avec une bonne hygiène des mains, de réduire les chances de contamination au travers des gouttelettes diffusées lorsque les malades toussent, éternuent ou parlent.

Ils ne sont donc pas destinés aux personnels de santé qui travaillent dans les hôpitaux et les laboratoires: ceux-ci portent de préférence des masques respiratoires. Ces masques sont pourvus d’un filtre et protègent d’une contamination par le virus.

EN SAVOIR PLUS SUR LES MASQUES BUCCAUX

Faites des dons

L'appel à fabriquer et donner des masques buccaux que l'on a pu entendre ici et là peut dès lors porter à confusion. Il est assurément sensé de donner des masques faits maison aux personnes malades confinées à la maison ainsi qu'à leurs soignants à la maison, mais pas aux personnels de santé des hôpitaux et laboratoires.

Fabriquer soi-même des masques ne peut dès lors pas résoudre la pénurie imminente de masques respiratoires pour les travailleurs de la santé. Les individus ou les entreprises en possession de ce genre de masques (code FFP2, FFP3 ou N95) sont invités à les remettre à l’accueil d’un hôpital proche de chez eux, et ainsi les mettre à la disposition des travailleurs de la santé qui en ont réellement besoin. 

VERS NOTRE DOSSIER CORONAVIRUS

 
Server Error