L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Pour des médicaments à prix abordables

07 novembre 2018
Guerissez l'industrie pharmaceutique

07 novembre 2018
Les prix demandés par les entreprises pharmaceutiques pour leurs médicaments ne sont pas soutenables pour notre système de soins de santé. Le remboursement de traitements efficaces pourrait s'en trouver compromis. Les pouvoirs publics doivent réagir pour briser cette spirale d’augmentation des prix.

La raison est-elle vraiment le coût élevé de la recherche et du développement?

« Le développement de nouveaux médicaments coûte énormément d’argent ! », disent les entreprises pharmaceutiques. « Nous devons demander des prix très élevés pour compenser les coûts de la recherche. »

Un argument convaincant ? Pas vraiment...

  • Les entreprises pharmaceutiques restent désespérément muettes quant au montant réel de ces coûts : un silence qui en dit long…
  • Une grande partie de la recherche pour les nouveaux médicaments s’effectue dans les universités et est financée par l’argent de vos impôts et les dons d’organisations comme la Fondation contre le cancer et Kom op tegen Kanker.
    En outre, les entreprises bénéficient de nombreuses réductions d’impôts destinées à stimuler la recherche. Nous payons donc souvent deux fois pour ces médicaments, une fois pour la recherche et une fois pour un remboursement.
    Par exemple, la recherche fondamentale financée par des fonds publics était à la base de chaque médicament approuvé par l'Agence du médicament des États-Unis entre 2010 et 2016. Et les universités ont découvert près du quart des médicaments commercialisés aux États-Unis entre 1998 et 2007.
  • Selon une étude sponsorisée par le secteur pharmaceutique, la commercialisation d’un nouveau médicament coûte en moyenne 2,5 milliards de dollars US. Une étude indépendante, tenant compte d’éléments comme le financement public et les réductions d’impôts, débouche sur une somme bien plus réduite : de 180 à 231 millions d'euros. Ce qui représente une fraction de ce que rapportent de nombreux médicaments…
    Une étude récente estime le coût d'un médicament pour traiter le cancer entre 648 et 757,4 millions de dollars. Une division par trois.
  • Si les coûts augmentent, c’est en partie parce que la recherche et le développement ne fonctionnent pas efficacement. De nombreuses études sont superflues, parce que différentes entreprises réalisent souvent quasiment les mêmes, sans partager les données. Dans certains domaines, trop d’études sont réalisées, dans d’autres (les moins intéressants financièrement), elles ne sont malheureusement pas assez nombreuses.

« Oui, mais nous investissons les bénéfices dans l’innovation. Dans la recherche et le développement de la prochaine génération de médicaments », argumentent les entreprises. 
Mais ce n’est pas exact non plus. Une récente analyse a révélé que les bénéfices étaient quasiment intégralement versés aux actionnaires!

 

Imprimer Envoyer par e-mail