News

Evitez de prendre des sirops contre la toux

21 mars 2022
sirop toux sans masque

Vous avez peut-être vécu cette situation ces derniers jours : le port du masque n’est plus obligatoire, vous deviez tousser et tous les regards se sont tournés dans votre direction. Dès lors, vous vous êtes rendus dans une pharmacie pour acheter un sirop contre la toux. Ce n’est pas une bonne idée.

Maintenant que nous ne portons plus de masques, il peut être embarrassant de devoir tousser en public. Or, cela arrivera encore. La toux peut être certes due au coronavirus, mais pas uniquement. Elle peut survenir en cas de virus classique, d’infection bactérienne, d’allergie, ou tout simplement en cas d’irritation des voies respiratoires. Et puisque nous ne portons plus de masque, tous ces affections se manifestent plus facilement. Mais ce n’est pas une raison pour prendre un sirop contre la toux.

Ces sirops ne sont pas inoffensifs

Comme tout autre médicament, les sirops contre la toux provoquent des effets secondaires. Citons par exemple la somnolence, les vertiges et les problèmes d’estomac. Fort heureusement, les sirops contre la toux contenant une combinaison de plusieurs principes actifs (qui étaient les plus susceptibles de provoquer des effets indésirables) ont été retirés du marché depuis deux ans. Mais d'autres antitussifs comme le dextrométhorphane, la noscapine et la codéine (disponible uniquement sur ordonnance depuis 2013) sont étroitement liés à la morphine, et donc loin d'être inoffensifs. De plus, l'utilité de ces sirops contre la toux n'a pas été vraiment démontrée.

La variante à base de plantes, Bronchostop Duo, ne vaut guère mieux puisqu’elle combine plusieurs principes actifs (et induit donc plus d’effets secondaires). En outre, le bénéfice de cette variante n’a pas non plus été démontré.

Certainement pas pour les enfants

L’Agence fédérale des médicaments a adopté, voici quelques années, des règles visant à restreindre l’utilisation de ces sirops chez les enfants. Par exemple, la plupart des antitussifs et des expectorants ne doivent pas être utilisés chez les enfants de moins de 6 ans. Pour les sirops contenant de la codéine, cette limite grimpe à 12 ans et une ordonnance est requise. La raison ? Le risque d’effets secondaires graves.

Laissez votre corps faire son travail

La toux n'est rien d'autre qu'un réflexe naturel qui permet de dégager les voies respiratoires, par exemple du mucus ou de substances irritantes telles que la poussière ou la fumée. Il est donc parfaitement normal de tousser de temps en temps. Tenter de réprimer la toux n’est pas une bonne idée, surtout lorsqu’il s’agit d’une toux grasse avec glaires. Celle-ci a en effet pour fonction d'expulser de votre corps les substances irritantes ou les agents pathogènes avec le mucus. Il est donc important de laisser votre corps faire son travail.

Si vous souhaitez tout de même prendre quelque chose, optez pour une cuillerée de miel (sauf pour les enfants de moins d'un an) ou une boisson chaude telle qu’une infusion de thym. Rien ne prouve que ces remèdes soulagent réellement le mal. Mais contrairement aux sirops contre la toux, ils ne provoquent pas d'effets secondaires.

Dans notre dossier automédication, vous trouverez d’autres conseils pour combattre vous-même les petits maux tels que la toux. N’hésitez pas à y jeter un œil.

Vers le dossier automédication