News

Le tétrazépam banni

24 juin 2013
tetrazepam

24 juin 2013

L'Agence européenne des Médicaments (EMA) a récemment décidé d’interdire la prescription de tout médicament à base de tétrazépam en raison de possibles réactions cutanées sévères.

Selon l'Agence européenne des Médicaments, les avantages du tétrazépam ne compenseraient pas les inconvénients.

Le tétrazépam (vendu sous les noms Epsipam, Myolastan et Tétrazépam EG) était jusqu'à présent prescrit comme traitement complémentaire des contractures musculaires sévères en rhumatologie.

L'utilité du tétrazépam comme décontractant musculaire reste toutefois peu étayée et il n'existe pas d'études comparatives sur l'utilisation du tétrazépam et des antidouleurs en cas de contractures musculaires.

De plus, la substance provoquerait les mêmes effets indésirables que d'autres médicaments de la catégorie des benzodiazépines, prescrits dans le cadre de crises d'angoisse ou comme somnifères. Parmi ces effets : la somnolence, les problèmes de concentration et la dépendance. Il existe également un risque (certes réduit) de réactions cutanées sévères.

Si vous prenez du tétrazépam, n'arrêtez pas brutalement le traitement. Mieux vaudra rechercher un antidouleur ou un anti-inflammatoire mieux adapté lors d'un prochain rendez-vous avec votre médecin.


Imprimer Envoyer par e-mail