L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Wanted: votre avis sur valproate

15 septembre 2016
Valproate médicaments

15 septembre 2016
Vous êtes une femme en âge de procréer et prenez un médicament à base de valproate? Dans ce cas, partagez vos expériences avec l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS). Jusqu’à la fin de ce mois, leur sondage vise à déterminer dans quelle mesure les nouvelles règles sont respectées.

Envie de partager vos expériences?

Le valproate (Convulex, Depakine, Valproate EG, Valproate Mylan, Valproate Sandoz) est utilisé dans le traitement de l’épilepsie et des troubles maniaco-dépressifs. S’il est pris pendant la grossesse, ce médicament peut toutefois engendrer des problèmes de développement pour l’enfant à naître.

Les femmes ont la parole

Pour éviter au maximum ce risque, l’agence européenne des médicaments a imposé un certain nombre de mesures. Au travers d’un sondage en ligne, l’AFMPS souhaite à présent déterminer dans quelle mesure ces dernières sont appliquées. L’objectif consiste à collecter un maximum d’expériences de femmes en âge de procréer qui prennent ce médicament. Le traitement des données se fait sous le couvert de l’anonymat le plus strict. Vous avez jusqu’au 30 septembre pour compléter le sondage.

Nous relayons votre opinion

Depuis peu, nous siégeons dans la Commission des Médicaments (CGH) au sein de l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS).
Cette commission conseille le ministre en matière de demandes d’agrément pour les nouveaux médicaments et autres dossiers y afférents. Au travers de notre implication, l’AFMPS souhaite impliquer davantage la voix du patient dans le débat. La Ligue des Usagers des Services de Santé et les caisses d’assurance maladie sont membres effectifs, tandis que la Plate-forme flamande des Patients et nous intervenons en qualité de suppléants.
Nous sommes heureux de pourvoir mieux défendre vos intérêts de la sorte et transmettre vos expériences à l’AFMPS. À l’avenir, nous allons dès lors régulièrement vous sonder au sujet des médicaments et des thèmes examinés à la loupe par la commission des médicaments.


Imprimer Envoyer par e-mail