Communiqué

Une décision dans le mois suite à la plainte de Test Achats dans le dossier Avastin-Lucentis

22 novembre 2022

Lundi matin, Test Achats a été entendue par le collège de la concurrence suite à la plainte que l’organisation avait introduite fin 2014 contre les firmes pharmaceutiques Roche et Novartis pour entente illicite dans le dossier Avastin-Lucentis.

Petit rappel des faits: le Lucentis (Novartis) et Avastin (Roche) appartiennent à la même famille de médicaments.  Sur base de plusieurs études subsidiées par les pouvoirs publics, il est établi qu’ils ont la même valeur thérapeutique. Officiellement, Avastin est uniquement enregistré pour le traitement du cancer. Toutefois, il est également utilisé depuis 2005 pour le traitement de la dégénérescence maculaire humide, une affection grave touchant l’œil. Le Lucentis, par contre, est bel et bien enregistré pour le traitement de cette affection oculaire, mais est beaucoup plus cher: au moment de l’introduction de la plainte, il coûtait plus de 800 EUR contre 40 EUR pour l’Avastin.

Contre toute logique commerciale, Roche n’a pas sollicité d’agrément officiel pour l’Avastin pour la dégénérescence maculaire humide. Au contraire, les deux firmes ont tout mis en œuvre pour faire peser le doute sur la sécurité de ce médicament beaucoup moins cher afin d’inciter les ophtalmologues à favoriser l’utilisation du Lucentis. Ceci a rapporté beaucoup d’argent aux deux sociétés, liées financrement, mais a coûté cher à notre pays. Selon le syndicat belge des oculistes, le montant gaspillé dans notre pays s’élève à quelque 200 millions d’euros pour une période de 5 ans entre 2009 et 2014. Ce qui, fin 2022, selon certaines sources, donnerait un montant de plus d’un demi-milliard d’euros.

Après près de 8 ans de procédure, un projet de décision a finalement été adopté par l’Autorité belge de la concurrence. Lundi matin, Test Achats a pu faire valoir ses observations sur le projet de décision devant le collège de la concurrence. “Nous jugeons les pratiques de Novartis et Roche non seulement illégales mais également dangereuses pour la survie de notre système d’assurance maladie” réagit Julie Frère, porte-parole de l’organisation “Après que des amendes importantes aient été imposées en Italie et en France contre ces sociétés, nous espérons que la Belgique retiendra également la responsabilité de ces deux firmes, et leur imposera une amende permettant un juste retour à la société des bénéfices illégalement obtenus”. La décision est attendue dans le mois.

Outre Avastin et Lucentis, Test Achats a déposé d’autres plaintes auprès de l'Autorité de la concurrence concernant plusieurs autres médicaments: le médicament Zolgensma (Novartis), Spinraza (Biogen) et le médicament CDCA (Leadiant).