L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Augmentation mammaire

21 mars 2018
augmentation mammaire

21 mars 2018
Augmentation mammaire, réduction mammaire, reconstruction mammaire... En Belgique, de plus en plus de femmes songent à l’opération mammaire. Chez certaines personnes, les implants mammaires représentent une solution à un problème de poitrine trop petite. Cette opération n’est pourtant pas sans risques…

aperçu général

Vous envisagez une augmentation mammaire? Vous vous posez des questions sur l’intervention, la consultation avec le chirurgien esthétique, le coût de la chirurgie mammaire? Zoom sur cette pratique!

La chirurgie plastique peut, lorsqu’elle repose sur un choix mûrement réfléchi, aider à gagner en assurance. Cependant, cette opération est de plus en plus banalisée et assimilée à un produit de luxe. Il s’agit pourtant d’une opération invasive, avec tous les risques que cela comporte.

La communication avec le chirurgien esthétique

Pour limiter les risques au maximum, la première précaution à prendre est de discuter longuement avec le chirurgien. La première consultation vous donnera l’opportunité de poser toutes les questions nécessaires au bon déroulement de l’opération. La communication avec le chirurgien est en effet primordiale! Pour vous aider, nous avons préparé une petite liste avec les questions à lui poser impérativement:

  • Combien d’augmentations mammaires réalise-t-il par an ? Est-ce sa principale activité ?
  • Quelles sont les complications principales et à quelle fréquence doit-il y faire face ?
  • Pendant combien de temps aurez-vous mal après l’opération ? Combien de temps durera votre rétablissement ? Pourrez-vous exercer des activités normales ?

Les facteurs à prendre en compte

L’augmentation mammaire est une opération de chirurgie esthétique, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut prendre cette opération à la légère. En effet, toute opération comporte des risques et il est primordial de réfléchir à certains paramètres avant de prendre l’ultime décision.

  • Prenez le temps de réfléchir à vos propres motivations et attentes. Ce n’est qu’à cette condition que vous pourrez déterminer si les avantages pèsent plus lourd dans la balance que les possibles inconvénients.
  • Informez-vous de l’expérience de votre chirurgien. Le bouche à oreille est un bon début : un bon chirurgien a des clients satisfaits et donc aussi une bonne réputation. Demandez conseil à des personnes que vous connaissez ou demandez éventuellement à votre médecin généraliste de vous orienter.
  • Vous pouvez vous procurer l’adresse des chirurgiens qualifiés sur le site internet de la société royale belge de chirurgie plastique, réparatrice et esthétique (RBSPS).
  • Ne choisissez jamais un chirurgien ou une clinique sur base de publicités ou de sites internet.
  • Prenez toujours un rendez-vous personnel et posez des questions lors de votre première consultation : quelles sont les qualifications du chirurgien, quelles sont les mesures de sécurité qui sont prises concernant par exemple la stérilisation, la réanimation et permanence médicale, etc. Ne faites jamais confiance à une clinique où vous rencontrez le chirurgien pour la première fois le jour de l’opération. 
  • Notez vos questions à l’avance pour ne rien oublier. Demandez quels sont les risques et complications possibles, comment se déroule l’intervention, quel est le prix final, quelle méthode de travail et quels implants mammaires sont utilisés (les implants d’un fabricant fiable reçoivent un certificat). 
  • Ne vous laissez pas mettre sous pression et accordez-vous au minimum deux semaines de réflexion.
  • Réfléchissez aux conséquences de l’opération aussi bien à court terme qu’à long terme. Vous aurez par exemple une gêne pendant un certain temps à cause des gonflements et des hématomes. De plus, vous devrez porter un soutien-gorge spécial pendant plusieurs semaines et subir des examens supplémentaires et un traitement postopératoire. N’oubliez pas non plus que les implants mammaires ne laissent pas passer les rayons x et, de ce fait, entravent des examens médicaux spécifiques comme une mammographie. Prévenez donc le radiologue que vous avez des implants.
  • Informez-vous bien des détails des coûts et osez demander une offre par écrit.

Envie d’en savoir plus? Découvrez nos autres articles détaillés sur le sujet:

Les risques liés à l’augmentation mammaire

Une intervention sans risques, cela n’existe pas! Mais quels sont les risques liés à l’augmentation mammaire ? Cette opération de plus en plus courante en Belgique est...Lire plus

Les implants mammaires

Quelles sont les différentes sortes d’implants mammaires ? Lesquels sont les plus adaptés pour moi ? Autant de possibilités que de questions qui ne… Lire plus

L’opération mammaire

L’augmentation mammaire nécessite obligatoirement un passage par la case « opération chirurgicale », opération qui peut faire peur pour plusieurs raisons. Pour bien s’y préparer, on vous invite à lire nos conseils… Lire plus


Imprimer Envoyer par e-mail